A la décourverte de Thelia, une autre plateforme e-commerce

Sur le blog Netapsys nous vous avons souvent parlé de Magento, ou Prestashop dans une moindre mesure. Pourtant il existe bien d'autres solutions d'e-commerce.

Comme dans notre métier la veille technologique est essentielle, je teste régulièrement d'autres plateformes.
Pour ce post focus sur Thelia qui vient de sortir en version 2.

Qui est Thelia ?

Historique

A l'origine du projet Thelia, en 2005, on trouve la société Octolys.
C'est en décembre 2006 que la plateforme a été publiée sous licence GPL.
Depuis la fin de l'année 2012, la société OpenStudio devient l'éditeur de Thelia. Cette société propose en outre support, formation et développements spécifiques.

Présentation

Thelia est un logiciel libre (LGPL). Basée sur le framework PHP Symfony 2, cette plateforme e-commerce est bien moins connue que Magento ou Prestashop.

Au niveau du design du FO le moteur de template intégré est Smarty 3. Le template livré "out of the box" s'appuie sur Bootstrap 3 ce qui lui permet d’être responsive

fo1.png

Au niveau du design du BO : là aussi on retrouve Smarty 3 et Bootstrap 3 pour un design responsive. Le BO de Thelia est customisable grâce à un système de boucles (comme on peut en trouver sur le CMS SPIP)

bo1.png

La documentation technique est rédigée en anglais afin de toucher le plus grand nombre de contributeurs. Les bugs et nouvelles demandes peuvent être déposés sur github.

A l'instar de Magento, Thelia propose un espace dans son arborescence pour créer/déposer des modules complémentaires.

Installation

L'installation est aisée et se déroule en 6 étapes (5 en fait si on exclut la page de félicitations ...).
install1.png
  1. Choix de la langue
  2. Vérification de la configuration apache, PHP et des permissions sur le filesystem
  3. Configuration des privilges de la base de données MySQL
  4. Choix de la base de données
  5. Information sur le compte administrateur

Le processus d'installation est similaire à ce qui se fait chez les outils concurrents.
Point intéressant, par défaut l'outil est livré avec 2 packs de langue pour le backoffice, le français et l'anglais.

Principale fonctionnalités

En natif on retrouve les fonctionnalités suivantes :

  • Backoffice multi-langues (français et anglais par défaut)
  • URL rewriting
  • Ajout / modification / suppression des catégories, produits, fabricants, clients
  • Multi-devises (Euro, Dollar et Livre sterling par défaut)
  • Gestion des déclinaisons de produits
  • Promotions (uniquement pourcentage ou somme fixe sur le panier)
  • Interfaçage avec plusieurs solutions de paiement
  • CMS léger avec un éditeur HTML avancé
  • Gestion de la facturation (format PDF)
  • Compte client sur le frontoffice (détails commandes, statuts, ...)
  • Gestion du panier
  • Recherche produits
Il y en a d'autres bien sur mais les principales sont celles ci-dessus.

Roadmap

Voici les fonctionnalités intéressantes à venir :

  • Produits virtuels
  • Remise client / Crédit fidélité / Couponing / Promotions
  • Gestion des marques
  • Google analytics
  • Imports / Exports de données
  • Création des commandes depuis le back-office
  • Statistiques
  • API Rest

Mes premières impressions

J'ai aimé

Le paquet a été mis sur le désign et ça fonctionne. Le BO est simple et épuré, les menus sont clairs (hormis Configuration). La prise en main est très aisée.
Le responsive apporte vraiment quelque chose sachant que les accès se font de plus en plus via tablettes et smartphones.
Le template de mail par défaut est également réussi.

Un geste a été fait pour les sociétés françaises avec les taux de TVA installés nativement.

Sur la fiche produit on trouve une gestion simple des déclinaisons et des documents liés au produit.

La prévisualisation de la fiche produit avant enregistrement apporte vraiment un plus car elle évite de passer sans cesse du BO au FO.

Coté administration on retrouve un système de log admin (par exemple cette fonctionnalité n'existe qu'en version EE sur Magento).

La présence native de la langue française sur le BO

J'ai moins aimé

J'avais hâte de passer commande pour tester le checkout (partie très importante pour éviter les paniers abandonnés) mais j'ai été frustré de devoir repasser plusieurs fois sur le BO pour configurer les méthodes de livraison et paiement. Pour le coup je trouve le menu Configuration assez touffu, j'aurais préféré qu'il soit subdivisé différemment (question de goût sans doute ...)

Pour une plateforme a priori plus simple de prise en main je m'attendais à trouver une BDD assez légère. Pourtant Thelia est livré avec la bagatelle de 99 tables.

Quelques bugs dès la fin de l'install et l'accès au BO et FO (problème de date et nécessité de forcer la valeur de date_default_timezone_set).
Une autre coquille lors de la création d'un produit en BO, puis une dernière avec la disparition des produits sur le FO.
Pas forcément rassurant quand on teste un nouvel outil.

Un gros point noir à mon avis est le module d'animation commerciale, quasi inexistant. Même si la fonctionnalité est prévue dans la roadmap c'est un vrai manque vis à vis de la concurrence.

Conclusion

Plus léger et moins gourmand que ses concurrents, Thelia a une vraie carte à jouer auprès des PME.

Par contre de nombreuses fonctionnalités, comme un vrai module d'animation commerciale, manquent encore pour aller réellement titiller le géant Magento.

Vu le parti pris sur les techno utilisées on devrait, à n'en pas douter, continuer d'entendre parler de Thelia.

Le site de Thelia

2 commentaires

  1. Merci pour la présentation de cet outil.
    Le choix du couple smarty3 / symfony est original, au premier abord.
    Une plateforme e-commerce à suivre.

  2. Bonjour,

    merci d’avoir fait ce test, c’est toujours intéressant d’avoir des retours.

    En ce qui concerne le nombre de tables, le nombre est assez gros à cause de la gestion des langues. Chaque table ou presque à une version i18n qui contient la traduction de l’entité :
    product -> product_i18n
    category -> category_i18n
    etc

    Pour la configuration du timezone, je vais voir pour rajouter un contrôle lors de l’installation, bien que je considère que ce soit une mauvaise configuration du serveur plutôt qu’un bug de Thelia.

    Les deux coquilles me semblent plus préoccupantes. Vous pouvez ouvrir une issue sut github qui les détails le plus possible ?

    Concernant le module d’animation commerciale nous allons travailler dessus, ça fait partie de notre Roadmap.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.