Agile Tour Rennes 2010

En ce 07 octobre 2010, a eu lieu la deuxième édition d’Agile Tour à Rennes. Avec plus de  200 personnes inscrites, c’est déjà localement un immense succès ! Des conférences, des ateliers, des retours d’expérience et aussi beaucoup de discussions…

Durant cette journée, j’ai essentiellement assisté aux « retours d’expériences », animés par des Scrum Master, Super Scrum Master, membres d’Agile Tour France, Responsables Qualité ou encore Coachs Agiles.

Je retiendrais de cette journée quelques témoignages :

« Mon client n’est pas Agile »

de Nicolas DeLoof - Orange

Nicolas montre lors de sa présentation que l’agilité n’est pas impossible dans un contexte traditionnel et à priori non agile. En effet, bon nombre des principes agiles sont applicables dans tous les contextes. C’est donc un bon début que d’introduire ces bonnes pratiques agiles sans pour autant mentionner le mot « agilité » ou tout autre mot qui fait potentiellement peur… Parmi les bonnes pratiques, nous pouvons citer : le Management Visuel, un Chiffrage avec Fibonacci, l’Intégration Continue… Enfin, Nicolas rappelle que c’est important de laisser le temps aux équipes de s’approprier les pratiques et aussi de fournir des preuves de la plus-value de ces dernières sans quoi l’agilité ne restera pas bien longtemps en place.

« Entreprise Scrum »

de Dimitri Baeli - ExoPlatform

ExoPlatform c’est plus de cent cinquante employés répartis dans cinq pays sur plusieurs continents. Dimitri, Responsable de la Qualité, a semé les principes agiles dans l’entreprise depuis quelques années déjà. Très ouvert à la discussion, il nous a exposé sa politique qualité, sa vision de l’essaimage des principes agiles, les niveaux de qualités requis en fonction de la typologie du projet…

Dimitri a notamment insisté sur le fait que les erreurs ne doivent pas être masquées. Les personnes n’adopteront les principes agiles que s’ils sont convaincus que l’agilité c’est avant tout détecter des erreurs et des problèmes au plus tôt ainsi que de s’améliorer continuellement.

« De Scrum au Kanban »

de Laurent Morisseau – Morisseau Consulting

Retour d’expériences de Laurent, coach agile sur trois projets conséquents ces dernières années. Ces projets ne remplissaient pas tous les critères d’éligibilité d’un projet à l’Agilité. Néanmoins, comme Nicolas DeLoff l’a également affirmé dans sa conférence, cela n’empêche pas d’essayer d’introduire des pratiques agiles. Pour chacun des projets, Laurent a présenté les pratiques qu’il a essayé ou qu’il a mis en place, qu’elles soient Agiles ou spécifiques à framework tels Scrum ou Kanban. Ce fut très enrichissant de revenir sur les freins, les avantages ou les facteurs de succès des pratiques, selon le contexte et les caractéristiques du projet. Par exemple : dans Scrum, le goulot d’étranglement est focalisé sur l’équipe alors que dans Kanban, il l’est sur le consommateur ou l’utilisateur.

« Tests d’Acceptation de workflows automatisés avec Concordion »

de J.B Vilain, Gabriel Le Van

Retour d’expérience sur l’utilité des tests d’acceptation. Dans ce contexte précis, les tests d’acceptation ont été mis en place pour améliorer la qualité des livrables vis-à-vis de la Q.A. En effet, les livraisons étaient difficiles et l’acceptation encore plus par la Q.A. Les craintes vis-à-vis du coût de mise en œuvre, de la surcharge de travail, de l’efficacité de ces tests ou encore du côté technique étaient des freins à la mise en place des Tests d’Acceptance. Depuis, les livraisons ont lieu en temps et en heure, sont de meilleure qualité, les tests servent de documentation (toujours à jour) et un Domain Specific Language émerge. Un ges plus gros progrès concerne la collaboration avec la Q.A et la M.O.A qui est désormais beaucoup étroite et de plus la confiance s’est installée. Techniquement, Concordion est la solution utilisée mais il existe d’autres outils équivalents comme Fitness ou encore GreenPepper.

« Scrum de Scrum »

de Fabien Grellier – Pages Jaunes

Lors d’un projet de refonte de son portail web, les Pages Jaunes ont mis en place le framework de pratiques agiles « Scrum » afin d’être réactif face au changement malgré un pilotage par les délais et aussi pour apporter de la transparence vis-à-vis de la M.O.A. Néanmoins, étant donné la taille du projet, plusieurs équipes Scrum ont été montées pour se répartir les tâches. Fabien Grellier a présenté comment le Scrum de Scrum a ainsi été implémenté : côté MOA, chaque sous-projet est sous la responsabilité d’un Product Owner et l’ensemble est piloté par un Super Product Owner qui décide des priorités. Côté M.O.E, les équipes comprennent un Scrum Master et un Proxy Product Owner, c'est-à-dire un relais du Product Owner de la M.O.A intégré dans l’équipe. Enfin, un Super Scrum Master récolte les difficultés des différentes équipes, enrichi le backlog de sujets techniques et facilite la communication entre équipes. Quelques entorses à la méthodologie Scrum, spécifiques au contexte, ont été introduites : les sprints démarraient en général sur 1 semaine pour « donner de l’élan aux projets » (puis 2 semaines), les équipes étaient remaniées pour « partager les connaissances métier », ce qui a accéléré avec le binommage la montée en compétences techniques ou fonctionnelles. L’inconvénient est la mesure de la vélocité des équipes qui ne peut être que globale ce qui n’est pas un problème dans le contexte donné.

Le résultat est sans appel, le nouveau portail est en production depuis la date initialement  prévue. Enfin, bien qu’ayant démontré que Scrum ne requiert aucun outil spécifique pour son application, il s’avère aujourd’hui que certains outils faciliteraient son usage dans ce contexte pour la gestion des backlogs multi-projets ou encore les tests par exemple.

Bilan

La journée fut très riche d’enseignements : leçons à retenir et erreurs à ne pas reproduire. Pour ceux qui étaient absent ou qui comme moi n’ont pu suivre toutes les conférences ou ateliers, sachez que les interventions seront bientôt disponible sur Parleys.com.

Merci à toute l'équipe pour l'organisation, un sans fautes ! En espérant vous rencontrer prochainement à la prochaine manifestation d’Agile Breizh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.