Pilotage par les points de fonction

Avec une récente spécification sur les points de fonction - Automated Function Point (http://www.omg.org/spec/AFP), l'OMG ravive l'intérêt d'une technique d'estimation formelle.

Les méthodes d'estimation par les points de fonction prennent leur origine dans les travaux de Allan Albretcht il y a plus de 30 ans. On peut donc facilement arguer qu'il n'y a rien de nouveau concernant une approche qui n'a pas eu l'occasion d'emporter l'adhésion de l'industrie du logiciel depuis sa création. Doit-on pour autant en rester à ce niveau de rejet basique ?

De retour du Breizhcamp

La semaine dernière se tenait l'édition 2013, la 3ème, du Breizhcamp, la conférence "Mix de Technologies" organisée par le BreizhJug et ses partenaires.

 

Cette conférence est un événement incontournable pour les développeurs de la région ouest, d'abord parce qu'elle est locale ce qui est confortable, d'autre part parce qu'elle est très abordable (40€ pour les 2 jours), et enfin et surtout parce qu'elle est aussi intéressante que sympa.

Et tout cela on le doit au superbe travail de l'équipe de bénévoles qui la prépare avec amour pendant tout l'hiver. Un grand merci à eux !

2 jours à enchainer les présentations et les hands-on, entrecoupés d'échanges avec les autres participants pour rester à l'écoute de ce qui se fait "ailleurs".

Et en ce qui me concerne, le programme a été le suivant :

Interopérabilité fonctionnelle

L'interopérabilité est la motivation première qui vise à améliorer la cohérence des systèmes d'information. La gestion des points de vue fonctionnels ne trouve cependant pas de résolution immédiate et évidente. Au contraire, la mise en œuvre de solutions d'échange de données par entité, risquent souvent d'alourdir les structures d'échange et de finalement introduire plus d'immobilisme que d'agilité dans l'évolution du système.

BPMN ou BPEL : la différence fondamentale

Le développement du BPM au sein des entreprises poursuit son cours. S'il a contribué dans la majeure partie des cas à améliorer la connaissance des processus métier par la cartographie, son extension vers l'architecture du SI est de plus en plus envisagée à titre d'alignement formel entre logiciel et métier. Cette évolution est également favorisée par la proposition de passage de BPMN à BPEL, également supportée par les grands éditeurs de suites SOA.

Antéo TIS du 06/07/2012

Vendredi 6 juillet a eu lieu notre rendez-vous quasi mensuel d'échange et de partage au sein de l'équipe Antéo : Antéo TIS (Team Improvement Session).

Cette journée d'échange est l'occasion pour tous les consultants Antéo de se retrouver tout d'abord autour d'un café 😉 puis le reste de la journée autour d'une table pour échanger autour de différents sujets comme le métier consultant, les méthodologies ou des sujets plus techniques.

Prévalence d’objets

Jeudi 14 et vendredi 15 juin se déroulait à Rennes la seconde édition du BreizhCamp, deux journées de conférences de "mix technologic" organisées par le BreizhJug sur les plateformes, les langages, les frameworks, les outils, .. bref l'univers du développeur en général et en particulier.

L'occasion de s'enrichir, de s'ouvrir à de nouvelles techniques et technologies, et d'échanger avec des gens pointus entre les sessions dans une ambiance conviviale.

Radar des technologies

En mars dernier, ThoughtWorks a publié un nouveau rapport sur ce qu'ils considèrent être les technologies émergentes du moment en matière de développement logiciel au sens large : des techniques de gestion de projets à l'infrastructure de production, en passant par les langages et la gestion de la qualité.

Le principe en est simple : un comité de pointures (Martin Fowler, Neal Ford, ..) débat et positionne différents sujets qui font l'actualité (voir le buzz) sur une mire de radar :

La SOA = la mort de l’objet ?

SOA component UML schema

Cet article expose mes réflexions sur la relation entre les deux concepts logiciels clés qui sont la  SOA et l'orienté objet, et qui concernent à la fois les méthodes et l'architecture des systèmes. Il fait suite à une de ces phrases assassines entendues au cours d'une réunion de travail : "le SOA c'est la mort de l'objet". Afin de faire la part des choses, il convient de replacer les mots dans leur contexte et de préciser les différents points de vue selon lesquels cette opinion peut être considérée...