Agile Vendée 2019

Le 21 c'était l'été, la fête de la musique, et pour cet année 2019… ma première participation à un Agile Vendée en tant qu'orateur.

Voici mon retour de cette journée :

Déjà commençons par l'Agile Vendée , il s'agissait de la 5ème édition, il y avait environs 150 participants et c'est un événement sur l'Agilité avec une ambiance plutôt familiale.

Cette année le cadre avait changé, nous étions à la CCI avec des salles très agréable pour les conférences !

La salle Tipiak

On était comme chez nous, en chaussettes…aux couleurs de l'Agile Vendée donc rose ! C'était super confortable, avec une autre oratrice on a eu du mal à remettre nos chaussures le soir!

Les chaussettes pour les orateurs

Parlons des conférences, cette année le thème était #hacktaposture
utilise ton agilité pour changer de pied.
La journée a été lancée par une troupe de théâtre d'improvisation qui nous a présenté rapidement la journée.

Ensuite capitaine Vincent nous a embarqué pour une session dont le thème était "Ce que les pirates peuvent nous apprendre sur l’agilité".

J'ai choisi 2 conférences plus orientées développement personnel sur la CNV (Communication Non Violente) et les émotions. Puis, je suis revenue à l'agilité avec des challenges collaboratifs pour terminer sur un parallèle entre notre culture et la culture chinoise pour ouvrir le champ de nos perspectives !

La journée s'est terminée sur une retro jouée par une troupe d'improvisation avec soupçon d'humour...

Le saut de la fin

Et sinon ma session

J'ai présenté un REX sur une rétrospective qui avait démarré en mode tribunal. Puis j'ai animé avec nos supports un icebreaker et une rétro en mode "go to the moon".

Atelier sur la rétro

Cette expérience a été très intéressante. Evidemment stressante car on sort de sa zone de confort, ça demande du temps de préparation. Mais, en même temps, les participants m'ont fait des retours très positifs et je repars avec quelques axes d'amélioration... donc très motivant pour la suite et je les remercie pour leurs feedback.

Voici le support pour les intéressé-e-s

Chaque participant est reparti avec le poster de l'icebreaker et de la rétrospective. Vous pouvez également les télécharger ci-dessous au format numérique 4/3 ou 16/9ème.
La création des supports a été réalisée par notre équipe UX et Agilité de Nantes et fait parti de notre kit agilité. Pour plus d'informations, hésitez pas à nous contacter 🙂

les visuels au format 16/9ème

icebreaker : L'arbre aux personnages en mode "le building de l'humeur" 
rétrospective : speedboat en mode "Go to the moon"
rétrospective : keep drop start en mode "The ballon"

ou au format 4/3

icebreaker : L'arbre aux personnages en mode "le building de l'humeur" 

rétrospective : speedboat en mode "Go to the moon"

rétrospective : keep drop start en mode "The ballon"

La rétrospective

La rétrospective : quand, pourquoi, pour qui, comment

Quand

La rétrospective de Sprint se produit après la revue de sprint et avant la prochaine réunion de planification du Sprint

Pourquoi

La rétrospective de Sprint (Sprint Retrospective) est une opportunité pour l'équipe Scrum de s’auto-inspecter et de créer un plan d'améliorations à adopter au cours du prochain Sprint.

Pour qui

L'équipe de réalisation et le scrum master participe à cet événement. La présence du product owner peut avoir du sens, tout dépend du contexte du projet.

Comment

Il s'agit d'un événement time-boxé. On compte 3h pour un sprint de 4 semaines ou moins si la durée du sprint est plus courte. 1h est néanmoins un minimum.

Le scrummaster anime les débats mais il peut passer le relais à un membre de l’équipe

La recette d'une rétrospective efficace

  • étape 1 : Prendre la température
  • étape 2 : récupérer des données
  • étape 3 : trouver des axes de réflexion
  • étape 4 : définir des actions
  • étape 5 : clore la réunion

1 - Prendre la température

Vous pouvez faire un ice breaker, l'objectif étant de libérer la parole de chacun de façon ludique et agréable ou de reconnecter tout le monde à l'événement.

Il existe une multitude d'ice-breaker, vous trouverez notre version de l'arbre aux personnages en mode super héros en bas de cette article

2 - Récupérer des données

L'objectif va être de récolter un maximum de retours de la part de l'équipe scrum à propos du sprint écoulé. Pour aider le scrum master à faire émerger un maximum d'informations, il existe plusieurs formats d'animation :

  • Brainstorming : servent  à faire émerger de nouvelles idées en fonction des évènements passés
  • Focus : servent à se concentrer sur un objectif et de trouver les solutions pour le réaliser
  • Training : vont permettre de parler d'un sujet en particulier (méthode, valeur, problème)
  • Team building : ont pour objectif de fédérer, remotiver une équipe

A cette étape, on ne cherche pas de solution, on cherche à recenser des faits passés

3 - Trouver des axes de réflexion

A partir de la matière précédemment générer, l'équipe va maintenant essayer de trouver des solutions ou des pistes d'amélioration.
La encore, l'objectif est de générer un maximum d'idée. En fonction de l'étape, on pourra choisir de traiter que quelques sujets

4 - Définir des actions

A partir des solutions ou pistes d'amélioration précédemment vus avec l'équipe, il va être nécessaire de sélectionner la ou les actions qui seront immédiatement prise en compte pour le prochain sprint.

Il vaut mieux faire 2 actions immédiatement qu’en commencer 10 !

5 - Clore la réunion

  • Penser à remercier tous les participants
  • Ne pas hésitez à demander un feedback aux participants sur le cérémonial
    • ROTI (Return Of Time Invest)
    • Feedback door

Et pour finir

Nos supers conseils

  • Garder en tête qu’il s’agit d’un temps d’introspection pour l’équipe, l’objectif étant l’amélioration continue
  • Prendre le temps d’écouter tout le monde, laisser un temps de parole suffisant
  • Ne pas chercher à faire une animation pour faire une animation
  • Ne pas changer d’animation à chaque fois pour les projets qui doivent durer
  • Ne retenir que des actions où l’équipe peut réellement agir, ne pas s’engager sur plus de 2 ou 3 actions. Il vaut mieux faire de petits pas que rien finir

Nos supers supports

Vous avez envie de support d'animation sur le thème des supers héros, téléchargez nos supports

icebreaker : L'arbre aux personnages en mode "le building de l'humeur"

rétrospective : speedboat en mode "Go to the moon"

rétrospective : keep drop start en mode "The ballon"

Ice breaker : Arbre aux personnages

Vous connaissez l'arbres aux personnages?
Si non, vous pouvez consulter cette article

Notre super team UX / UI l'a revisité avec notre thème super héro.

Le building de l'humeur

Pourquoi l'utiliser

J'utilise cet icebreaker libérer la parole et prendre connaissance de l’état d'esprit de mon équipe.

Comment l'utiliser ?

Chaque membre de l'équipe s'identifie à un personnage et colle par exemple une gommette sur le personnage qui est le plus en lien avec son état d'esprit du moment.

A tour de rôle chaque membre présente son personnage et explique son choix.

Une variante

Par binôme, chacun essaye de comprendre le choix de l'autre et le présente à l'ensemble des personnes. La deuxième personne peut alors compléter ou corriger la présentation.

Rétro : Go to the moon

Vous connaissez le speed boat?

Notre super team UX / UI l'a revisité avec notre thème super héro.

Go to the moon

Pourquoi l'utiliser

J'utilise ce format de rétro pour générer de nouvelles idées, à utiliser lorsque les rétrospectives commence à s’essouffler pour redynamiser l’équipe

L'histoire

L'équipe est dans une fusée, direction la lune
La lune avec Catwomen représente notre objectif
La poussée représente les forces de l’équipe, ce qui va boosté la vélocité de l’équipe
Le filet de Spiderman est un frein important à l’avancement du projet

Variante : Ajouter les météorites, qui représente les risques / difficultés à venir, l'ovni peut être quelque chose qui va guider l'équipe vers la lune

Comment l'utiliser ?

Expliquer le cadre, puis demander à l'équipe de décrire ce qu'il y a sur la lune

On collecte des données

Puis demander à l'équipe de positionner des post-it au niveau de la poussée pour représenter ce qui va permettre d'atteindre l'objectif
Ensuite, demander à l'équipe de positionner des post-it au niveau du filet pour représenter ce qui risque de nous freiner pour arriver jusqu'à la lune.

Ensuite l'équipe va trouver des axes d'amélioration

Pour chaque force, voir s’il est possible de les renforcer (il est souhaitable de commencer par le positif pour renforcer des choses qui fonctionnent bien)

Pour chaque freins, trouver des actions à mener pour améliorer la vélocité de l’équipe

Définir des actions

Élire des actions à prendre en compte dès la prochaine itération

Comment initialiser la rétro ?

Pour commencer une rétrospective (scrum) dans de bonnes conditions il est nécessaire de dynamiser l'équipe et de prendre la température. En fonction de ces données le format de la rétro pourra s'adapter.

L'objectif d'une rétro est l'amélioration continue. La valeur de cette cérémonie est déterminée par le travail de transparence (parole libérée) et d'inspection (revue des process) par chacun des participants.

Icebreaker : mettre en condition l'équipe

Il nous faut donc des participants dynamiques et prêt à s'exprimer ! Un icebreaker vous permet de faire parler au moins une fois chaque participant le libérant ainsi du premier filtre de parole: il brise la glace.

exemple (libérer la parole) The human web :
blog.sodifrance.fr/icebreaker-:-the-human-web/

les participants doivent aussi être en ruptures avec leurs activités de la journée, il est donc conseillé de choisir un energizer ou une activité de groupe (pas japonnais / walk&stop: blog.sodifrance.fr/energizer-:-walk-&-stop / human knot)

Mood : prendre la température

Les participants arrivent en fin de cycle itératifs avec un vécu et donc un état émotionnelle. L'objectif est de prendre un instantanée de l'équipe. Savoir si votre voisin de table est en détresse ou joyeux suite au sprint est une bon indicateur de l'ampleur et l'urgence des améliorations à mettre en place par la suite.

il existe 3 grands classique efficace :

Le mood:

personnage le décrivant le mieux pour ce sprint

La météo à l'image du sprint :

soleil nuage pluie à l'image du ressenti sur ce sprint

Explorer / Shopper / Vacationer / Prisoner

Mesurer la liberté d'expression et le comportement.

Chaque participant donne sa position vis à vis de la rétro (dans l'anonymat) au scrum master. Le Scrum master décide ou non de divulguer le résultat.
Explorer: actif / recherche de solution, il est venu pour faire des découvertes
Shopper: attente / opportuniste, il est venu choisir des solutions selon son besoin
Vacationer: inactif / passif, ne participera à la recherche d'amélioration que très rarement.
Prisoner: inactif / douleur, est présent uniquement car il y est forcé

En cas de Prisoner, il est vivement recommandé d'étudier une solution...

C'est parti !

Suite à ces exercices, l'équipe est en condition pour effectuer une rétrospective efficace :
Les participants sont prêts à communiquer librement, la charge émotionnelle de chacun est exprimé et l'attitude est dynamique.

Rétro : Keep Drop Start

Vous connaissez le keep drop start?

Notre super team UX / UI l'a revisité avec notre thème super héro.

Keep drop start en mongolfière

Pourquoi l'utiliser

J'utilise ce format de rétro pour récolter des données, générer de nouvelles idées

L'histoire

L'équipe est dans une montgolfière, ses actions, réalisations, connaissances sont représentées par les sacs de sables.
Dans un projet, il y a des choses qu'on laisse de côté, ici c'est représenté par les sacs qu'on jette à la mer
Dans un projet, il y a des choses qu'on conserve pour les renforcer par exemple, ici c'est représenté par les sacs qu'on garde dans la montgolfière.
Dans un projet, il y a des choses qu'on souhaite commencer, ici c'est représenté par le feu qui va nous porter vers une autre destination
Dans un projet, on peut avoir besoin de nouveauté, d'évasion, ici c'est représenté par wonderwomen, c'est notre baguette magique

Comment l'utiliser ?

Chaque participant rédige 2 cartes par case

  • Qu’est ce qu’on garde : à positionner dans le cadrant en bas à droite
  • Qu’est ce qu’on arrête : à positionner dans le carant en bas à gauche
  • Qu’est ce qu’on débute : à positionner dans le cadrant en haut à droite
  • Si j’avais une baguette magique : à positionner dans le cadrant en haut à gauche

Energizer : Walk & Stop

Les participants sont debout et suivent les instructions de l'animateur, mais les consignes sont piégeuses !

Walk & Stop se déroule en 3 tours pendant lesquels les participants vont devoir effectuer les actions suivantes

Tour 1:

  • 1a: Walk & Stop (actions simples)
    • L'animateur annonce à sa volonté "Marcher" et "Stop". Les participants se promènent dans la salle en fonction de l'action annoncée.
  • 1b: l'inverse...
    • "Marcher" veut dire s'arrêter, les participants ne doivent donc plus bouger. Inversement "Stop" veut dire marcher.

Tour 2 :

  • 2a: Name & Clap
    • "Name", on annonce très fort son prénom
    • "Clap", on applaudie 1 fois.
  • 2b: l'inverse...
    • à cette étape on remarque très vite ceux qui applaudissent au "clap" au lieu de dire leur nom 🙂 .

Tour 3 :

  • 3a: Dance & Jump
    • "Dance", petit mouvement de danse, la danse des canards est permise.
    • "Jump", petit saut sur place (et sans blessure)
  • 3b: l’inverse...

revue de tous les mots puis fin de l'exercice dans la bonne humeur.

Debriefing...
l'exercice démontre la capacité à s'adapter si notre état d'esprit va dans ce sens (dernier tour) et aussi la difficulté à commencer à s'adapter (lors du premier tour)

La poésie du code

Pour écrire du code, vous devez être capable de lire du code existant, de l’enrichir par votre instinct. Le code peut concerner n’importe quel sujet, un site éditorial, un site ecommerce, une interface web, etc. Le tout répond à un besoin. Cela peut paraître intimidant au départ, déstabilisant mais à force que votre expérience augmente, votre confiance s’installera. Toutefois, il vous faudra toujours vous inspirer des multiples projets au sein de votre équipe mais également présents sur github, ou des sites spécialisés. A votre tour, il sera envisageable de partager votre code, votre savoir-faire.

Un modèle de versionnement efficace avec Git

Dans le contexte actuel, nous travaillons à plusieurs sur les mêmes projets qui peuvent durer plusieurs mois, et mêmes années. Pour chaque projet, nous avons une version de production, de développement et parfois une version pour des nouvelles fonctionnalités complexes qui doivent être isolées du reste du développement. Il faut donc utiliser un bon workflow. Mes recherches m'ont mené à cet article.

Git a permis d'avoir une nouvelle façon de penser pour les développeurs en ce qui concerne les branches et les fusions. Avec Git, ces actions sont simples, elles sont abordées dès le chapitre 3 du Git Book. En raison de leur nature simple et répétitive, ce n'est pas quelque chose qui doit vous effrayer. Je vais à présent vous présenter une méthode qui tire parti des points forts de Git.

Si toute l’équipe respecte ces règles, on se retrouve avec un dépôt propre, un historique lisible et cohérent et un processus simplifié pour le déploiement en production.