Code QR et Google Chart Tools : Les gars ne pleurent plus !

Pour ceux (et celles) d'entre vous qui se rappellent encore des années 80, certains solos de guitare comme dans
"Boys don't cry" des Cure (prononcé "quiure" en franco-anglo-phonétique) restent mémorables. Cependant aujourd'hui c'est
un autre type de QR (à la prononciation quasi-identique que notre groupe mythique) qui envahit notre quotidien.
Explorons donc un peu ce nouveau phénomène des codes QR et essayons-nous à créer nos propres "titres"...

Les codes QR (pour ''Quick Response'') sont ces nouveaux codes barres à deux dimensions, faisant un petit peu penser
au jeu de la vie (ou à Kiss pour les plus mélomanes) et sont constitués de carrés noirs et blancs.
Popularisés de nos jours par une forte utilisation par les smartphones, ces petites œuvres d'art digne du
Suprématisme regorge d'informations diverses et variées. En effet, se limitant souvent à une URL, les codes QR
peuvent aussi bien contenir vos informations de contact que la localisation de votre JUG préféré.

Mais comment peut-on les générer soi-même ? Eh bien Google nous facilite la tâche grâce à son interface
de génération de graphiques, Google Chart Tools. Cette API vous propose en effet via une "simple" invocation de vous
générer rapidement le QR de votre choix. Allez passons aux choses sérieuses et essayons-nous aux codes QR.

L'appel principal se fait par l'invocation directe de l'API via POST (GET est aussi supporté, mais bon, respectons les
recommandations de M. Google) :

https://chart.googleapis.com/chart

A partir de là, nous devons spécifier le type de graphique que nous souhaitons générer : dans notre cas nous utiliserons le
code correspondant au QR (pour les autres types de graphes, libre à vous de naviguer dans la documentation de Google Chart Tools).
Nous spécifierons donc le paramètre "cht" avec "qr" comme valeur.

Un code QR, c'est une image avant tout donc il lui faut une taille respectable pour fonctionner. Celle-ci est précisée grâce au
paramètre "chs" où nous indiquerons la dimension de notre code sous le format LargeurxHauteur, par exemple "128x128". Si la
dimension que vous utilisez est trop petite, Google Chart Tools ne vous génèrera aucune image.

Enfin, nous spécifions notre contenu en utilisant le paramètre "chl" avec l'adresse de ce votre blog préféré par exemple, mais
attention car celui ci doit être encoder proprement (d'où la méthode du POST). A ce propos, l'encodage peut être modifié via la
balise "choe" mais par défaut, UTF-8 est utilisé. Les codes QR générés peuvent stocker jusqu'à 4296 caractères alphanumériques.
Cependant cette capacité peut être modifiée en fonction du niveau de "récupération" de votre code.
En effet, grâce à la balise "chld" vous pouvez spécifier le niveau de correction d'erreur de votre code afin que celui-ci intègre une redondance d'information plus ou
moins élevée. La page de référence des codes QR de Google Chart Tools vous présente très bien les différents niveaux de "récupération"
ainsi que les impactes sur la quantité de données stockées.

Pour résumer, voici une petite page html pour générer votre premier code QR :

<html>
<body>
  <form action="https://chart.googleapis.com/chart" method="post">
    <table>
      <tr>
        <td>Type de graphique &agrave; g&eacute;n&eacute;rer :</td>
        <td><input type="text" name="cht" value="qr"/></td>
      </tr>
      <tr>
        <td>Dimensions du QR code :</td><td><input type="text" name="chs" value="128x128"/></td>
      </tr>
      <tr>
        <td>Contenu :</td>
        <td><textarea cols="40" rows="5" name="chl">https://www.sodifrance.fr/blog</textarea></td>
      </tr>
      <tr><td colspan="2" align="center"><input type="submit" value="Go go go !" /></td></tr>
    </table>
  </form>
</body>
</html>

Maintenant, si vous souhaiter partager non pas juste une URL mais disons vos informations de contact, pourquoi ne pas ajouter un code
QR sur votre carte de visite en renseignant vos informations au format vcard dans le champ de contenu (merci la fin de la saisie manuelle):

BEGIN:VCARD
VERSION:2.1
N:Baloche;Pierre-yves
FN:Pierre-yves Baloche
ORG:Netapsys Atlantique
URL;WORK:https://www.sodifrance.fr/blog
REV:20110325T065510Z
END:VCARD

D'un point de vue purement technique, les codes QR reposent sur un nombre de lignes/colonnes identiques. Ils sont
classifiés en versions, dont le nombre de lignes/colonnes détermine le numéro. La résolution de lignes/colonnes s'incrémente
par pas de 4 entre chaque numéro de révision : 21x21 pour la v1, 25x25 pour la v2, etc... jusqu'à 40 pour le moment.
Google Chart Tools détermine automatiquement la version à utiliser en fonction de la quantité d'informations que vous souhaitez stocker.

Pour terminer, voici une petite galerie de codes QR reflétant quelques-un des thèmes que nous avons aborder dans cet article et que
vous n'hésiterez pas à tester sur votre smartphone préféré ;-). Bon scan !

Cure Cantine Google Chart Tools

Kiss Suprematisme Jeu de la vie

Contact

3 commentaires

  1. Article très intéressant, je ne savais pas que Google savait les générer ces QR codes! Je me suis amusé et je viens de tester la génération sur un autre site http://qrcode.kaywa.com/ avec l’url du blog netapsys et l’image n’est pas la même que celle générée avec google chart. Je n’ai pas de smartphone pour vérifier mais… bizarre!

  2. En effet Fabian, les codes générés dépendent du niveau d’encodage et du système de redondance d’information qu’utilise le site de génération. Donc un code QR généré par un autre site n’aura pas forcément le même paramétrage que Google Chart Tools

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.