Démarrer une instance SQL Server en mode mono-utilisateur

Dans certaines circonstances, vous pouvez être amené à démarrer une instance de SQL Server en mode mono-utilisateur.

Différentes situations peuvent ainsi se présenter. Vous pouvez par exemple vouloir modifier certaines options de configuration du serveur de base de données, ou bien réaliser des modifications au niveau de bases de données endommagées.

Pour cela, vous allez devoir démarrer votre instance de SQL Server en mode mono-utilisateur. Le mode mono-utilisateur permet, comme son nom l’indique, de restreindre le nombre de connexions à SQL Server à une unique connexion.

Arrêt du service SQL Server Agent

La première étape consiste à arrêter le service SQL Server Agent. En effet, puisque le mode mono-utilisateur ne permet qu’une unique connexion à l’instance, le service SQL Server Agent doit être arrêté, sinon il utilisera l’unique connexion à l’instance et la bloquera.

Pour ce faire, ouvrir le programme SQL Server Configuration Manager.

Dans la liste des services, faire un clic droit sur le service SQL Server Agent (MSSQLSERVER) et cliquez sur Stop / Arrêter.

Figure 1 - Arrêt du service SQL Server Agent (MSSQLSERVER)

Le service SQL Server Agent est ainsi arrêté.

Modification du service SQL Server

L'étape suivante consiste à modifier le service SQL Server afin de lui indiquer que le démarrage doit se faire en mode mono-utilisateur.

Dans SQL Server Configuration Manager, effectuez un clic droit sur le service SQL Server (MSSQLSERVER), cliquez sur Properties / Propriétés.

Figure 2 - Accès aux propriétés du service SQL Server (MSSQLSSERVER)

Une fois la fenêtre de propriétés ouverte, allez sur l'onglet Advanced / Avancé.  Nous allons ensuite devoir modifier la propriété Startup Parameters / Paramètres de Démarrage.

Afin de permettre le démarrage en mode mono-utilisateur, il vous faudra ajouter la clause -m; au début de la propriété, comme on peut le voir sur la capture d'écran suivante :

Figure 3 - Modification du paramètre de démarrage de l'instance SQL Server (MSSQLSERVER)

Une fois la modification réalisée, cliquez sur le bouton OK. Un message vous prévient alors que le service ne sera mis à jour qu'après son redémarrage.

Faites donc un clic droit sur le service, et cliquez sur Restart / Redémarrer.

Une fois le service redémarré, vous pouvez alors démarrer SQL Server Management Studio.

Conséquences du mode mono-utilisateur

Une fois le démarrage défini en mode mono-utilisateur, vous ne serez autorisé qu'à une seule connexion.

Dans SQL Server Management Studio par exemple, il vous sera impossible d'ouvrir l'explorateur d'objet (contenant l'ensemble des informations et des caractéristiques de la base de données) et une fenêtre de requête en même temps, puisque ces deux actions nécessitent chacune une connexion. Il paraît donc préférable d'utiliser la connexion pour ouvrir une fenêtre de requête, et effectuer des requêtes afin de réaliser ce que l'on souhaite.

Il est également important de préciser que la connexion mono-utilisateur sera permise uniquement pour un utilisateur ayant des droits d'administrateur. En effet, le mode mono-utilisateur permet à tout membre du groupe local Administrateurs de l'ordinateur de se connecter à SQL Server en tant que membre du rôle sysadmin, c'est-à-dire en tant qu'administrateur système.

Une fois vos actions terminées en mode mono-utilisateur, il vous suffit de retourner sur SQL Server Configuration Manager, et de modifier le service SQL SERVER (MSSQLSERVER) afin de retirer le mode de démarrage en mode mono-utilisateur, comme on peut le voir dans la capture d'écran suivante :

Figure 4 - Paramétrage de l'instance pour un démarrage classique

Une fois modifié, redémarrez le service afin d'appliquer le paramètre de démarrage, et ainsi permettre de nouveau plusieurs connexions.

N'oubliez pas de redémarrer également le service SQL Server Agent (MSSQLSERVER).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.