Devenir un développeur (enfin!) social

Non non, je ne vais pas vous parler de psychologie sur la meilleure façon d'arriver à enfin communiquer avec votre entourage, sans avoir à sortir votre dernier portable high-tech à table pour demander à votre voisin de vous passer du pain. Je vais plutôt vous faire découvrir quelques sites web, plus ou moins récents (et connus), ayant vocation à faciliter les échanges entre développeurs - et qui dit échanges dit - social ! Bon, certes, le terme social est très galvaudé, mais ne boudons pas notre plaisir de pouvoir l'accoler au terme développeur, pas vrai ?

Au menu : LinkedIn, StackOverflow, GitHub, Forrst, Coderwall et Cloud9... Vous les connaissez tous ? Vous brillez certainement déjà en société, bravo ! Mais tentez toujours la partie Bonus à la fin de l'article, on ne sait jamais.

LinkedIn

linkedinCommençons par le réseau social professionnel le plus connu au monde car il possède plusieurs outils allant dans ce sens.

Il permet notamment de choisir parmi des dizaines de milliers de groupes sur toutes les thématiques possibles et imaginables. Bien sûr les développeurs y sont très bien représentés, il suffit de faire quelques recherches suivant les langages pour s'en rendre compte (php, java, python, .net...). Attention cependant, il vous faudra être connecté pour accéder à leurs contenus.

On y trouve aussi un système de Q&R. Je ne trouve pas son utilisation des plus aisées, mais il a le mérite d'exister et il semblerait qu'il soit assez actif. Enfin, quel réseau se qualifierait de social sans une messagerie twitter-like ? Vous pouvez donc échanger quelques commentaires ou vos dernières découvertes du web avec vos contacts professionnels.

StackOverflow

stackoverflowPassons maintenant à un autre site qui est devenu une référence des Q&R : StackExchange et surtout sa déclinaison pour développeurs StackOverflow. Qui n'est jamais tombé sur ce site lors d'une recherche Google effectuée après des heures de débogage ? Ce site a réussi à fédérer un grand nombre de personnes de qualité grâce à son système bien huilé de Q&R.

Je ne vais pas m'attarder sur le principe de base que tout le monde connaît, mais plutôt sur ce qu'il y a derrière. StackOverflow est collaboratif. Cela signifie plusieurs choses. La première c'est qu'une fois enregistré, n'importe qui, peut modifier des questions ou des réponses/commentaires. En fait, n'importe qui avec suffisamment de "réputation". Car, c'est une des pierres angulaires du système : plus vous participez de la bonne façon, plus il y a de possibilités qui s'offrent à vous.

Sans vous enregistrer, vous pouvez répondre aux questions et proposer des modifications sur l'une d'elles. Une fois enregistré, vous pourrez poser des questions. Puis en répondant à des questions, vous gagnerez des points de réputation qui débloqueront d'autres accès comme la possibilité de voter positivement, commenter, "flagger" (comme inapproprié) une question, voter négativement, éditer un commentaire, une question, etc, etc, etc. Plus l'action a de grosses conséquences, plus il vous faudra de réputation pour la faire. Simple, logique, efficace et bien implémenté.

En parallèle, vous gagnerez aussi des "badges" (bronze, argent et or) qui seront autant de récompenses pour des étapes intermédiaires franchies. Par exemple, le badge "Scholar" vous sera attribué si vous avez accepté une réponse à votre question. "Supporter" pour votre premier vote positif. Pour les accros le badge "Legendary", si vous avez gagné 200 points de réputation par jour 150 fois.

Last but not least, tout le contenu publié sur ce site l'est sous licence CC-BY-SA 3.0 à la condition de faire un lien vers la source. Il est donc possible, à l'instar de Wikipédia, de récupérer le contenu du site pour l'utiliser, le modifier à n'importe quelle fin !

GitHub

githubNous avons tous connus les années SourceForge, c'était sur ce site qu'on retrouvait la majorité des projets open source. GitHub est de la même veine, cet animal mi-chat mi-poulpe va vite devenir votre mascotte préférée. GitHub c'est un endroit où vous pouvez entreposer votre code (gratuitement s'il est open source ou en payant une petite dîme sinon) de façon versionnée grâce à GIT. Vous pouvez le parcourir sur le site web ou le récupérer sur votre plateforme de développement favorite.

On y trouve aussi un système de ticket simple mais efficace qui facilite les échanges entre développeurs avec la possibilité de se notifier les uns les autres quand on attend un avis de quelqu'un. On peut aussi créer ses propres tags et les attribuer aux tickets.

Rien de vraiment neuf jusque là, mais GitHub fait la différence là où on ne l'attend pas puisqu'il permet grâce à un système extrêmement simple de forker n'importe quel repository de code, d'apporter à ce code vos modifications puis de les proposer à merger, ensuite au propriétaire original via un ticket. Il pourra alors aisément voir vos modification via l'éditeur interne et s'il est ok le fermer en 1 clic. Cela permet une organisation de développement très différente car maintenant chacun peut facilement proposer des modifications en forkant et sans à avoir à attendre l'aval de qui que ce soit. Si le propriétaire ne veut pas de vos uber modifications, vous avez toujours le code chez-vous et quelqu'un d'autre en voudra peut-être un jour.

Avant, le fork était synonyme d'éparpillement (pensez aux projets Open / Libre Office). Avec cette nouvelle vision, il devient au contraire complémentaire du développement principal. Cela fait une différence non-négligeable !

Forrst

forrstCa y est, vous avez commencé à goûter aux joies du partage, mais vous en voulez plus. Forrst préfère une approche légèrement différente. Ce site regroupe une communauté de passionnés de web développeurs et de web designers. Pour être sûr de rester entre passionnés, vous ne pouvez rentrer qu'après une demande d'invitation en remplissant un formulaire pour prouver que vous êtes vraiment webdev ou un webdes. Pour compléter cette demande, vous devrez ensuite participer au site en répondant à une question qui a été posée ou bien en critiquant un design ou du code posté. Enfin, c'est la communauté qui validera ou non votre demande avec un système de vote.

Car c'est ça Forrst, une communauté qui donne du feedback ou de simples "like" en permanence sur ce qui est partagé, le tout dans la bonne humeur et de façon constructive. Il est bien-sur possible de s'y faire des "amis" et de suivre leurs posts. Il est aussi possible de ne suivre que certains tags, pour limiter la pollution. Petit truc geek, le site n'a aucune pagination et fonctionne avec des pages de taille infinie et ce, de façon bien pensée car vous pouvez malgré tout sauvegarder votre position car l'url se met à jour quand vous descendez ou remontez.

Un design sympa, une communauté au poil, Forrst a de quoi attirer si vous souhaitez apporter vos conseils ou en trouver de bons sur ce que vous êtes en train de faire.

Coderwall

coderwallContinuons sur notre lancée avec Coderwall. Ici vous allez pouvoir montrer au monde entier à quel point vous êtes un développeur social et bien dans votre peau. Pour vous inscrire, il vous faudra avoir déjà un compte GitHub, Twitter ou LinkedIn. Une fois fait, par ex. avec GitHub, vos projets seront scannés et vous feront acquérir des "réalisations" (sortes de badges). Une réalisation "jquery" si vous avez fait un projet l'utilisant. Une autre "open source" si vous avez des projets qui le sont... Toutes ces réalisations sont visibles sur votre profil public.

Vous pouvez aussi proposer vos propres réalisations qui devront alors être confirmées, soit par une autre personne, soit en partageant un "pro tip" sur ce thème. Les "pro tips" sont simplement des conseils de pro partagés avec les autres ou des liens ou images. Chacun d'entre eux peut-être voté positivement - et c'est en fait en étant votée qu'une de vos réalisations sera confirmée.

Dernière particularité, il est possible de créer des teams. Ces teams sont en général des entreprises dont les employés sont sur Coderwall. Les teams sont classées suivant l'activité de leurs membres et on ne sera pas surpris de trouver la team GitHub en tête. Sur les pages des teams, il sera possible de la suivre (bien qu'à ma connaissance aujourd'hui cela ne sert pas à grand chose - si ce n'est peut-être pour le classement), de voir les derniers "pro tips" et l'ensemble de ses membres.

La partie vraiment intéressante de Coderwall est ses "pro tips", il n'est pas encore aisé de chercher parmi eux, mais cela devrait s'améliorer. Pour ceux qui aiment se tirer la bourre, il est clair que le concept de team et leur classement apporte une petite touche épicée. A quand une team Netapsys ?

Cloud9

Cloud9Vous avez peut-être déjà entendu parler de Node.js, le serveur web programmé en javascript. Cloud9 repose entièrement sur cette technologie et propose un véritable IDE dans votre browser web. Cela pourrait paraître dans un premier temps un peu incongru, mais en y réfléchissant, si les performances sont au rendez-vous, il y a un certain nombre d'avantages à y passer.

La première est, sans doute, la possibilité de travailler collaborativement sur un même projet - il y a même un chat intégré. Vous pouvez aussi avoir tout votre code accessible à un même endroit dans le fameux cloud et accessible en 1 clic. Si cela ne vous plaît pas trop, il reste néanmoins possible de le plugger à votre code sur votre serveur via une connexion SSH ou FTP et de toujours pouvoir collaborer dessus en parallèle.

Vous y trouverez aussi tout ce que font la majorité des IDE actuels, complétion de code, code folding... Il gère même les curseurs multiples, une ligne de commande et les gestionnaires de version de fichier GIT et Mercurial. Il est aussi possible de très facilement récupérer un projet de GitHub ou BitBucket pour l'éditer et renvoyer les modifications dans une demande de merge. Il se branche aussi aisément sur des outils de déploiement automatisés tels que Azure, Cloud Foundry ou heroku.

Et pour ne rien gâcher, le code de Cloud9 est open source sous licence GPLv3 ! Si vous voulez plus de détails à son sujet, je vous propose ce tutoriel de NetTuts. Le futur des IDE sera-t-il aussi dans les nuages ?

Bonus

Avec tous ces sites où partager, vous n'arrivez plus à suivre ce qui s'y passe ? Ces petites extensions pour navigateurs web vont vous y aider en rajoutant des icônes de notifications qui afficheront vos éléments en attente :

Pour Firefox

Pour Chrome

J'espère, après ces quelques lignes, vous avoir convaincus de rajouter un peu de social dans votre code. Vous pouvez dans tous les cas me retrouver sur chacun de ces sites (auxquels je participe de façon très disparate, je le confesse) mon login étant en général jhuet.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.