FB@Work : Yammer et Chatter ont-ils du souci à se faire ?

Facebook-at-work

Le réseau social phare de notre génération souhaite profiter de sa place dominante dans notre vie et notre quotidien afin de s’implanter dans un nouveau cœur de métier, notre vie professionnelle.

Quel va en être la réaction du public ?
Les entreprises vont-elles se laisser séduire par l’expérience grand public ou celles-ci vont privilégier les solutions grand groupe déjà existantes ?

Voilà une petite présentation de ce qui a déjà été communiqué :

  • La vocation de FB@work est de permettre aux entreprise de créer leur propre réseau social collaboratif en interne.
  • Niveau fonctionnalité, nous retrouvons tous les standards qui ont fait de Facebook le leader des réseaux sociaux tout public :
    • Fil d'actualité
    • Gestion de profil
    • Messagerie instantané (Texte / Voix / Vidéo)
    • Création de groupes privés
    • Une application mobile est déjà disponible
  • Le monde de l'entreprise étant très axé sur le côté sécurité, quid de l'acceptation d'un portail collaboratif et de gestion de projet non hébergé par l'entreprise ?
    • Même si FB@work propose un cloisonnement de chaque environnement et une authentification via le LDAP et/ou l'active directory de l'entreprise, est-ce que le niveau de sécurité sera considéré comme acceptable par l’entreprise ?
    • De même est-ce que le fait que les données sensibles ou secrètes (propriété intellectuelle) de certains projets puissent être hébergées à l'étranger (aux USA par exemple) ne sera-t-il pas un frein au développement économique de l'outil ?
  • La tarification n'est pas encore officiel mais nous savons déjà qu'il existera un mode Freemium avec pour but de permettre une meilleure pénétration du marché.
    Cependant il est envisagé un coût moyen entre 1 et 5 dollars par mois et par utilisateur afin de passer sur un mode premium.
    La question se pose aussi au niveau du mode premium par rapport au nombre d'utilisateur (à partir de combien d'utilisateur le mode premium sera obligatoire).

Voilà quelques retour des différentes structures qui ont déjà eu l'opportunité de tester *FB@work :

"Facebook at Work pourra permettre aux organisations de s'équiper d'un réseau social d'entreprise de base. Mais cet outil ne modifiera pas profondément le marché. Il ne devrait pas concurrencer les solutions les plus avancées"
Arnaud Rayrole, directeur du cabinet Lecko

"Il est certes intéressant pour Facebook de se lancer sur ce terrain, mais il sera assez difficile pour lui de bâtir une plateforme capable de répondre aux besoins d'interactions multiples du contexte business."
Brent Leary, associé chez CRM Essentials

Facebook veux diversifier une nouvelle fois ses activités en se basant sur son expérience actuelle.
Est-ce que le monde de l'entreprise beaucoup axé sur la propriété intellectuelle et la sécurité laissera une place à ce genre de projet hébergé en dehors des systèmes informatiques ?
Seul l'avenir nous dira si les habitudes des entreprise (start-up comme grand groupe) changeront, ou si les solutions telles que Yammer et Chatter pourront maintenir leur parts de marché tout en s'inspirant de Facebook.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.