Firefox Nightly, Aurora, Beta, Desktop, Mobile, ESR & Co.

A l'heure actuelle, il devient difficile de s'y retrouver dans toutes les versions des navigateurs internet. C'est particulièrement le cas pour Firefox.

Des cycles de livraison différents

Faisons un bref historique de trois navigateurs principaux du marché. Désolé d'avance pour les inconditionnels d'Opera et de Safari, je ne les aborderai pas dans cet article.

Jusqu'à la version 3, Mozilla avait l'habitude de sortir une version majeure de son navigateur une fois par an, voire tous les deux ans :

browser-firefox.png

  • Version 1 en 2004
  • Version 1.5 en 2005
  • Version 2 en 2006
  • Version 3 en 2008
  • Version 3.5 en 2009
  • Version 3.6 en 2010

Les différences entre chaque version sont notables, tant au niveau ergonomique et fonctionnel qu'au niveau le plus bas comme le moteur de rendu et javascript.

Internet Explorer, dinosaure du web toujours en forme, suit un cycle similaire. On observe même une corrélation dans l'incrémentation des versions entre Windows et IE.

browser-ie.png

  • Version 1 mi 1995 (Windows 95)
  • Version 2 fin 1995
  • Version 3 en 1996
  • Version 4 en 1998 (Windows 98)
  • Version 5 en 1999
  • Version 6 en 2001 (Windows XP)
  • Version 7 en 2006
  • Version 8 en 2009 (Windows Vista)
  • Version 9 en 2011 (Windows 7)
  • Version 10 à venir en 2012 (Windows 8)

Et le petit dernier à être arrivé sur le marché : Chrome. En deux ans d'existence, ce navigateur est parvenu à rattraper le retard sur ses concurrents. Les incrémentations de version sont nettement plus rapides avec la sortie de plusieurs versions par an (voire même deux versions sur un mois). Ces mises à jour sont tellement fréquentes que Google ne les mentionne presque plus...

browser-chrome.png

  • Version 1 fin 2008
  • Version 2 mi 2009
  • Version 3 fin 2009
  • ...
  • Version 8 fin 201
  • ...
  • Version 16 fin 2011
  • Version 17 début 2012

Firefox dans une mauvaise passe

Le constat est évident, Chrome sorti pourtant 4 ans après Firefox affiche un numéro de version nettement supérieure. Début 2011, Firefox est en version 3.6.13, Chrome en version 8. Microsoft suit le rythme de Firefox, mais sa longévité est telle qu'il a quelques numéros de version d'avance (version 9).

Si nous prenons un utilisateur lambda qui a le choix entre une application X en version 2 et une application Y en version 12, sachant que les applications X et Y ont des fonctionnalités similaires. Sauf contrainte forte, il y a de fortes chances que son choix s'oriente vers l'application Y. Un numéro de version supérieure signifie une application mieux maintenue, sûrement plus stable et avec les fonctionnalités les plus récentes. Bien sûr, ceci n'est pas forcément vrai, mais c'est un choix naturel tout à fait légitime.

La réaction de Mozilla

Pour ne pas perdre des parts de marché, Mozilla a revu son cycle de livraison après la version 3.6 (toutes les 6 semaines):

mozilla-foundation-logo.png

  • Version 4 en mars 2011
  • Version 5 en juin 2011
  • Version 6 en août 2011
  • Version 7 en septembre 2011
  • Version 8 en novembre 2011
  • Version 9 en décembre 2011
  • Version 10 prévue fin janvier 2012

Firefox et IE sont désormais en ligne pour 2012 avec des numéros de version à deux chiffres. Chrome reste un cas à part et pourrait atteindre une version 30 (!!) d'ici la fin de l'année s'il continue sur sa lancée.

Firefox, disponible en plusieurs "parfums"

En parallèle, Mozilla a introduit de nouveaux canaux de distribution. Jusqu'à maintenant, nous étions habitués à avoir un canal pour les versions stables et un canal pour les versions betas. Désormais, Mozilla propose un canal supplémentaire : "alpha" (sorte de pré-beta). Quant au canal "nightly", déjà existant, il est davantage mis en avant.

On retrouve le concept agile d'intégration continue, avec la mise à disposition quotidienne de la dernière version du logiciel (nightly build) au client. L'utilisateur a ainsi accès aux dernières fonctionnalités, mais aussi aux bogues associés. Le but est d'avoir un maximum de retours de la part des beta-testeurs pour pouvoir corriger les bogues en amont, inclure ces améliorations pour les versions betas et stables. Au lieu de canal "alpha", Mozilla a trouvé un autre nom : ce sera "Aurora", plus parlant d'un point de vue commercial. La communauté en a profité pour créer de nouveaux logos et une page dédiée.

aurora-nighly-beta-Firefox-logo.png

A cela s'ajoutent des versions dédiées aux périphériques mobiles, avec également des versions stables, Beta et Aurora. On distingue donc les versions Desktop et Mobile. La première version est Firefox Mobile 4.0 qui voit le jour en même temps que la version 4.0 Desktop.

Voici les liens à connaitre pour télécharger votre version de Firefox :

Toutes les versions (y compris les anciennes) sont également disponibles sur le FTP officiel de Mozilla : ftp.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/.

Firefox ESR, le nouveau parfum 2012

Début 2012, une annonce de Mozilla prévoit une nouvelle version de Firefox (encore une !) avec un support étendu.

Firefox ESR (Extended Support Release) sera une déclinaison de la version Desktop à destination des entreprises avec un cycle de livraison plus lent. Les entreprises auront alors plus de temps pour certifier et tester leurs applications.

firefox-cycles-fr-small.png

Concrètement, la version 10 sera déclinée en une version 10 ESR qui aura son cycle de vie calqué sur le cycle de vie de la version normale, mais qui intégrera les corrections de sécurité exclusivement. On retrouve finalement un cycle de livraison similaire à l'ancien (avant la version 4) avec une version majeure tous les ans. Par exemple, l'entreprise passera de Firefox ESR 10.x à la version ESR 17.0 (le nombre 17 n'est pas si arbitraire, Mozilla prévoit un support étendu d'un an sur chacune des versions).

A noter :

  • La version 3.6 est en quelque sorte une version ESR non officielle, elle est encore maintenue au niveau de la sécurité pendant quelques mois (jusqu'au 24 avril 2012). Les entreprises ont donc tout intérêt à passer directement à la version 10.0 ESR (disponible à priori le 31 janvier 2012) lorsque la version 3.6 ne sera plus maintenue.
  • Le schéma et les dates sont donnés à titre indicatif, l'organisation est en cours de finalisation et est donc susceptible d'être modifiée.

Et la suite ?

Cette multiplicité des versions ne risque-t-elle pas de perdre les utilisateurs de Firefox ? Cela a-t-il un sens de garder des numéros de version aussi grands et finalement plus très significatifs ? Microsoft va-t-il revoir lui aussi son cycle de livraison pour IE ? Chrome sera-t-il en version 50 fin 2013 ?

Autant de questions sans réponse, mais j'espère que cet article vous aura aidé pour vous y retrouver dans toutes ces versions...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.