Focus sur les conférences de DEVOXX France 2013 (Partie 2)

Dans cette partie je présenterai la keynote réalisée par Alexis Moussine-Pouchkine lors de l'ouverture des keynotes de la dernière journée du DEVOXX France 2013.

Alexis Moussine-Pouchkine, ancien ambassadeur du projet GlassFish travaille aujourd'hui au sein de Google. Durant sa keynote, il nous a décrit l'une des problématiques récurrente de JAVA, la gestion des ressources, sous le thème du DEVOXX France 2013 : le passé, le présent et le futur.

Il nous a donc replongé sur l'historique de cette problématique.

C'est en 2001 avec le début de la JSR 121 (Application Isolation API Specification) que l'on commence à s'intéresser à l'amélioration de la gestion des ressources. Malheureusement cette JSR, comme bien d'autre, est très peu utilisée. Pour preuve, OSGi ne l'utilise pas.

En 2004, JAVA a sorti la plus importante mise à jour de son histoire avec l'arrivée de la version 5 (l'introduction des génériques, concurrence , etc.) puis en 2005 une nouvelle JSR laissée dans les limbes de l'histoire, la JSR 284 ( Resource consumption management API).

En 2011, JAVA 7 sort avec beaucoup de nouveautés syntaxiques du langage (catch multiple, l'inférence des types générique, etc.) et une nouvelle instruction bytecode « invoke dynamic ».

Pour la huitième version de JAVA, l'effort apportera son lot de nouveautés avec l'introduction du support des lambda expressions et la nouvelle API « date and time » basée sur la bibliothèque joda time. Cependant cette version se focalisera également sur la gestion des ressources matérielles avec l'amélioration de la gestion du « multi-threading » et l'usage des cores (CPUs et GPUs).

Enfin, JAVA 9 portera encore un effort supplémentaire sur la gestion des ressources à l'aide de la modularité des programmes JAVA via le projet JIGSAW permettant de ne sélectionner que les ressources dont un programme JAVA a réellement besoin.

Bref, pour conclure, il en ressort que JAVA n'a pas dit son dernier mot sur la gestion des ressources, du moins pas encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.