Gestion des dbspaces sous informix

Voici les commandes de base permettant la création et la gestion de ses dbspaces et sbpaces sous Informix.

Afin de créer un dbspace, il faut préalablement:

  • créer un fichier
  • donner les droits '660' sur le fichier

On peut ensuite créer un dbspace (pour les données) ou un sbspaces (pour les blobs) sur ce fichier qui contiendra les données de ces éléments.

La commande de création d'un dbspace est la suivante:

onspaces -c -d [nom_du_dbspace] -p [chemin_complet_du_fichier] -o 0 -s [taille_en_octet]

Celle de création d'un sbspace est la suivante:

onspaces -c -S [nom_du_sbspaces] -p [chemin_complet_du_fichier] -o 0 -s [taille_en_octet]

La commande onstat -d permet de visualiser les espaces de données de l'instance Informix.

onstat-d
La 1ère partie 'dbspaces' indique la correspondance entre les espaces de l'instance à:

  • l'utilisateur auquel appartient l'espace
  • chunk associé (nchunk)
  • au système de fichier associé (fchunk)
  • le type d'espaces: B pour les dbspaces, SB pour les sbspaces

La 2nde partie 'chunk' détaille le système de fichiers associés au espaces précédement définis, le lien se faisant entre le champ fchunk du 1er tableau et chunk du 2nd tableau. a noter que l'espace total du système de fichier ainsi que son espace libre sont mesurer en pagesize (cf 1er tableau. Le pagesize à pour unité le Ko).
Les bases sont ensuite créées sur les dbspaces par le biais de:

  • dbaccess (outil de gestion de l'instance Informix)
  • scripts SQL
  • import de dbexport

Pour le dernier point, il faut que sous le répertoire dans lequel on se situe, il y est un répertoire nom_de_la_base.exp dans lequel se situe le fichier de création de la base et de sa structure (nom_de_la_base.sql et des fichiers UNL contenant les données (format CSV)). Le lancement de l'import se fait par la commande

dbimport -c [nom_de_la_base] -d [nom_du_dbspace]

Enfin si vous souhaitez que la base soit transactionnelle, exécutez les commandes suivantes:

ondblog unbuf [nom_de_la_base]    
onbar -b -F 

Si une des commandes bloquent, cela peut s'expliquer par le fait qu'une connexion existe sur la base sur laquelle vous exécutez la commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.