HTML5, en route pour l’ère du Web 3.0 ?

HTML5_logo.png

Le récent communiqué d’Adobe annonçant l’abandon de Flash Mobile fait parler de lui ces derniers temps. A terme, il entrainera probablement la technologie Flash dans sa chute. Les entreprises seront frileuses pour lancer de nouveaux projets à base de Flash (Flex and co.) et celles qui ont déjà investi grinceront des dents, Adobe les rassura avec un support prolongé. Bien évidemment, ceci est mon opinion un peu subjective, mais c’est peut être ce qu’il se passera dans les années à venir.

En parallèle, la rumeur grandissante à propos d’un éventuel abandon de Silverlight par Microsoft s’avère plus que plausible. Microsoft n’a toujours pas communiqué de démenti, et surtout il mise de plus en plus sur HTML5 pour son futur IE10.

HTML5 serait-il à l’origine de cette transformation du web ? Il faut dire que l’engouement est général et ce ne sera pas seulement qu’un effet de mode ! Microsoft et Adobe ont fini par l’admettre, rejoignant ainsi l’avis d’un autre géant et fervent défenseur du projet depuis ses débuts, je parle bien sûr de Google.

Cependant, si nous retournons à la réalité, au plus proche du terrain… Nous sommes bientôt en 2012 et certains d’entre nous doivent toujours créer des applications fonctionnant sous IE6 (11 ans déjà, ce n’est pas la fin du monde, mais ça y ressemble !), alors le HTML5… ça parait loin ! Sans compter que IE6 a encore plus de 2 ans de support devant lui.

Heureusement, ce qui est vrai pour le monde professionnel ne l’est pas pour le grand public où les choses évoluent à une vitesse grand V.

Pour vous en convaincre, je vous invite à visiter ces sites, véritables vitrines du HTML5, ils vous en mettront plein la vue. Je vous conseille d’utiliser Google Chrome / Chromium qui est le navigateur le plus abouti / rapide pour HTML5 à l’heure actuelle.

Il y a quelques années, vous n’auriez sans doute jamais imaginé faire cela dans un navigateur internet, en natif sans plugin particulier. Pas mal ! Non ? A quand une application de gestion en HTML5 et en NoSQL (tant qu’à faire) ? Dans 10 ans ? Euh, bon ok je retourne à Java 5 et mes tests d’IHM sous IE6…

Le web est en mutation perpétuelle. Il y a quelques années, nous parlions du Web 2.0 avec l’avènement du web dit « social ». Réseaux sociaux, blogs, communautés, tout le monde interagit avec tout le monde désormais. Avec du recul, le changement était plus fonctionnel que technique (rappelez-vous que la technologie Ajax est une compilation de technologies déjà existantes).

Sommes-nous désormais dans une nouvelle ère ? J’oserais dire à l’aube d’un Web 3.0 plus dynamique où les possibilités de votre machine sont pleinement exploitées par le navigateur. La carte graphique pour la fluidité des pages et des vidéos, vos enceintes pour écouter de la musique, votre microphone et votre webcam pour communiquer. A l’inverse, votre disque dur sera moins sollicité, toutes vos données seront stockées dans le Cloud. Le passage au Web 3.0 semble déjà plus technique.

Finalement, si nous simplifions un peu, ne serait-ce pas le système d’exploitation qui se retrouve relégué au second plan (pour notamment lancer son navigateur favori) ? Cela vous fera surement penser au projet Chrome OS de Google, lancé en 2009. Google, toujours avant-gardiste, me direz-vous.

7 commentaires

  1. Oui c’est très clair… le HTML5 semble prometteur pour le développement d’applications Web et également les applications mobiles. Vivement que tous les navigateurs se mettent à niveau, et que la norme soit finalisée rapidement.

  2. Je me dois d’apporter deux petites remarques  :

    Étant donné les taux de pénétration de Flash et Silverligt les enjeux ne sont pas les mêmes, l’abandon de l’un ne signifie pas que l’autre est mort. Quelques chiffres ici.

    De plus il ne faut pas oublier que la spec. HTML 5 n’est pas finalisée. Et savez vous quand est-ce qu’elle le sera? la réponse ici

    Bref, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué!

  3. J’aime les débats 🙂

    Effectivement, il reste beaucoup de travail avant que le HTML5 ne soit complètement finalisé, le W3C y travaille activement ! Ils profitent du buzz actuel pour en faire la promo, on ne va pas les blâmer. Comme indicateurs, il suffit de regarder le nombre grandissant de démos sur le web, le nombre de conférences sur le sujet et cet article y compris. Et puis, je parle à moyen-long terme, dans 5 ans, j’aimerais bien connaitre la part du flash sur le web par ex.

    Un peu plus personnel : Le flash ne m’a jamais attiré, peut être que pour le développement c’est un bonheur, mais pour l’utilisateur cela est bien souvent un cauchemar… Avec un ordinateur un peu ancien, on ouvre 2-3 onglets en chargeant quelques vidéos flash et là c’est le drame! Il suffit de regarder l’utilisation du processeur et de la mémoire… Sans compter les nombreuses failles du plugin !

  4. Le web 3.0 est un terme plutôt générique et flou qui ne veut pas dire grand chose à vrai dire… Idem pour le web 2.0 🙂 L’enjeu me semble plutôt marketing pour exprimer un certain renouveau de l’internet.
    Je vous suggère l’article Web 3.0 de Wikipedia.

  5. D’après plusieurs sources, le web 3.0 serait le web sémantique.
    Citons Wikipedia : « Le contenu réel du Web 3.0 n’est pas défini de manière consensuelle, chacun l’utilisant pour désigner sa propre vision du futur d’internet. »
    Moi je l’ai utilisé plus du point de vue de la technologie (HTML 5).
    Le Web 3.0 sera-t-il un mix de tout cela… ou autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.