IBM Cognos : solution de Business Intelligence

IBM Cognos offre des fonctions de reporting, d'analyse, de modélisation, de planification et de collaboration qui tiennent compte des besoins des différentes initiatives en matière de business intelligence, de gestion des performances et d'analyse métier.

Dans notre cas, nous allons parler des logiciels Framework Manager et Report Studio de cette suite qui consistent respectivement en une modélisation de données et une création de rapports.

A la connexion sur IBM Cognos Connection, l’onglet « Dossiers publics » contient des rapports, des cubes et des vues personnalisées. Ils sont mis à disposition dans des dossiers qu’il faudra organiser soit même. On pourrait par exemple créer une organisation projets / sujets.

1

 

Framework Manager

Pour accéder au Framework Manager, depuis votre bureau, cliquez sur « Démarrer », « Tous les programmes », choisissez votre version d’IBM Cognos, puis sélectionnez « Framework Manager ». Le Framework Manager est directement lié au portail utilisateur.

Créez un nouveau projet en cliquant sur « Fichier » puis « Nouveau ».

Choisissez un nom et un emplacement, cliquez sur « OK » puis choisissez une source de donnée (sur une base SQL Server).

Cela va créer une vue physique qui contient toutes les tables de la base de données qui auront été sélectionnées et qui vont intéresser notre framework (en général un projet framework par sujet).

Il est possible d’ajouter un sujet de requête (ce qui correspond à rajouter une table de la base de données) en faisant un clic droit sur le modèle puis « Créer » puis « Sujet de requête ».

2

Il faudra ensuite cocher « Source de données » si vous souhaitez récupérer des données supplémentaires d’une base de données, sinon, d’autres choix s’offrent à vous.

Dans le cas d’une source de données, sélectionnez la base puis la ou les table(s) que vous souhaitez rajouter.

Il est possible de personnaliser un sujet de requête en modifiant la requête SQL, en ajoutant des calculs, en ajoutant des filtres … Pour cela, double cliquez sur le sujet de requête dans le visualiseur de projet.

Vous pouvez également tester les données générées par votre sujet de requête.

3

L’onglet diagramme permet de créer les relations entre les tables (en général modèle en étoile, table de faits au centre puis dimensions aux extrémités). Pour cela, cliquez simplement sur « Diagramme » depuis la page principale.

4

5

Pour créer les relations entre les tables, faites un clic droit sur l’identifiant à relier, puis « Créer », puis « Relation ». Vous pouvez à présent choisir le lien à créer ainsi que les cardinalités à appliquer.

6

Pour modifier les cardinalités d’un lien existant, double cliquez sur la relation à modifier.

Une fois votre modélisation en place, vous pouvez créer un pack. Pour cela, cliquez sur « Packs » dans le visualiseur de projet, « Créer », « Pack ».

On peut personnaliser le pack en choisissant quoi montrer à l’utilisateur en sélectionnant ou non les composants.

7

Pour publier le pack sur le portail, faites un clic droit sur le pack en question, sélectionnez « Publiez les packs… », puis suivez les étapes.

8

 

En savoir plus

- Framework Manager permet la gestion des droits dans les propriétés d’un sujet de requête par exemple.

- Cognos détecte automatiquement les types (attribut, identifiant, fait) et y attribut un icône distinct.

- Dans les bonnes pratiques, on crée un modèle « vue relationnelle ». Ce modèle nous permettra de cacher le modèle principal de notre base de données aux utilisateurs et de leur donner une vision uniquement sur la vue relationnelle. Pour créer ce nouveau modèle, il est possible de créer des sujets de requête à partir du modèle existant. On peut redéfinir l’expression à partir de fonctions, de calculs, … La vue de relation permet de mettre à disposition des données qui sont manipulables.

 

Report Studio

Pour lancer Report Studio, depuis IBM Cognos Connection, cliquez sur « Lancer » puis « report Studio ».

9

Sélectionnez le pack sur lequel travailler soit dans la liste des packs utilisés récemment, soit dans la liste de tous les packs.

10

Créez un rapport vierge en cliquant sur « Fichier » puis « Nouveau ».

Choisissez le pack sur lequel travailler, sélectionnez « Rapport vierge » puis cliquez sur « OK ».

11

Pour créer un tableau, il suffit de faire du glisser déposer d’objets dans l’explorateur de pages.

12

Lorsque l’on fait un clic droit sur une colonne du tableau, puis expression, (ou double clic sur la colonne) il est possible de faire différents traitements sur l’expression.

13

Il est possible de créer plusieurs pages pour créer plusieurs tableaux avec des contenus différents par exemple.

14

Lorsque l’on crée une liste à partir du glisser déposer d’objets, Report Studio crée directement une requête dans l’explorateur de requêtes.

15

En faisant un clic droit sur la requête puis « Afficher les données tabulaires », on obtient un aperçu du résultat de la requête.

16

Une boite à outils est disponible pour créer des conditions sur les requêtes.

De même, une boite à outils est disponible pour créer des conditions entre les requêtes, pour faire des jointures par exemple.

Lorsque l’on clique sur une requête, on a accès à cette boite à outils.

17

Lorsque l’on fait un clic droit sur une requête puis « Gérer les requêtes », on a accès à celle-ci.

18

Une fois notre rapport réalisé, pour le publier sur le portail, il suffit de cliquer sur « Fichier » puis « Enregistrer sous… », et de sélectionner l’emplacement voulu.

 

En savoir plus

- Lorsque l’on a des temps de réponses long sur des rapports, on peut pré-générer les rapports.

- A tout moment, il est possible d’afficher le code SQL/MDX généré en allant dans « Outils » puis « Afficher le code SQL/MDX généré ».

- On peut copier un rapport d’un environnement à un autre facilement en allant dans « Outils » puis « Copier le rapport dans le presse-papiers ». Cela a pour effet de générer le code XML.

- On peut changer de mode de visualisation en cliquant sur « Afficher » puis « Structure de la page » ou « Conception de la page ».

- Les filtres récapitulatifs permettent d’ajouter un filtre sur l’ensemble des filtres détaillés.

- Il est possible de rajouter des pages d’invite dans l’explorateur de pages afin qu’au lancement du rapport, celui-ci demande à l’utilisateur de faire un choix sur des critères donnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.