[JUG de Nantes] Retour sur Jazz et Rational Team Concert

Ce mois ci au JUG de Nantes nous avons eu le plaisir de recevoir Eric Charbonnier, Software It Architect chez IBM Corporation.
Eric s’occupe notamment du suivi technique des projets, il est aussi conseiller chez les différents partenaires d’IBM.
Après avoir travaillé chez oracle, il rejoint IBM en 2002.

Il est venu nous présenter Jazz, et Rational Team Concert.

Jazz est une nouvelle plateforme collaborative de développement, extensible, ouverte qui permet d'intégrer les différentes tâches tout au long du cycle de développement des applications. Jazz est à l’origine un projet interne d'IBM,

Jazz

1) Pourquoi Jazz ?

La plupart d’entre nous entend souvent « Développer des logiciels est difficile ».

Il faut être de plus en plus agile, les besoins évoluent au fil du temps.
Le système d’information existe depuis longtemps et l’entreprise souhaite réutiliser les composants, superviser son SI.

Dans les années 90, il était souvent question d’avoir le meilleur IDE, le meilleur outil web, l'attention était alors orientée sur le développeur.

Pour répondre à ce besoin, IBM a créé le projet Eclipse. La philosophie était d’intégrer un ensemble d’outils pour améliorer la productivité d’un développeur.

Aujourd’hui l’accent est mis sur l’équipe et la collaboration interne. Cependant il n’est pas évident de gérer une équipe surtout quand le chef de projet est en France, que les développeurs sont en Inde et que le client est dans un autre pays.
L’équipe a pour objectif de délivrer le code le plus tôt possible, avec une périodicité régulière pour éviter les fameux effets tunnels.
Elle doit innover et réutiliser le code existant, et être la plus transparente vis-à-vis du client.

2) Les forces en action

ALM (Application Lifecycle Management ou cycle de vie du logiciel) => Jazz
Eclipse => Jazz <= Web 2.0
Pratiques agiles=> Jazz

3) D’Eclipse à Jazz

Le développement d’Eclipse a amené au développement de Jazz. En effet Eclipse est développé par une multitude de développeurs qui sont répartis sur toute la planète et ces développeurs sont confrontés à plusieurs problèmes :

- Une barrière géographique qui entraine :

  • un manque de communication
  • langage, culture, heure différentes.
  • Conflits entre équipe
  • Re-travail lié à l’écart de processus.

- Une barrière organisationnelle :

  • Manque de collaboration
  • Faible gouvernance des projets
  • Manque d’expertise métier
  • Faible supervision métier
  • Sécurité de la propriété

- Une barrière au niveau de l’infrastructure :

  • Outils/ référentiels incompatibles
  • Artifacts d’accès peu fiables.
  • Lenteur pour l’intégration d’un nouvel arrivant.
  • Intégration d’outil rigide.

Comment faire pour faire des builds de façon périodique ?

4) Les buts et Challenge de Jazz

- Par rapport à l’équipe :

  • Rejoindre une équipe.
  • Avoir son environnement configuré pour être productif.
  • Savoir ce qui se passe dans son équipe.
  • Récupérer les statuts d’avancement du projet.
  • Suivre les process de l’équipe.
  • Composer une équipe adéquate.

- Par rapport aux livrables :

  • Savoir si la correction a été livrée.
  • Connaître le contenu de la prochaine livraison.

- Par rapport au projet :

  • Créer, suivre des plans par itérations.
  • Référencer les artéfacts de l’équipe de discussion.
  • Déterminer l’état de santé des composants.

- Le challenge de jazz :

  • Connaître son équipe.
  • Responsabilité et rôle de chacun.
  • Manipuler les artéfacts.
  • Processus de développement
  • Comment initialiser un projet.
  • Comment aider les nouveaux membres à rejoindre une équipe projet et une équipe.
  • Reprise des tâches que vous voulez pouvoir poursuivre.
  • La livraison en cours et que faire si sa fabrication échoue.

5 ) Jazz

Plateforme ouverte améliorant la production logicielle.

Technologie ouverte transformant la manière de travailler en équipe afin d’améliorer le retour sur investissement des logiciels.
Jazz se veut :

  • robuste, extensible et adaptable,
  • distribuée, fluide et dynamique,
  • basée sur les communautés & ouverte avec Jazz.net

Avec Jazz les outils communiquent uniquement avec la plateforme :

  • En écoutant les événements normalisés provenant de la plateforme
  • En envoyant des événements normalisés.

Pour cela IBM a développé un outil autour de Jazz : IBM Rational Team Concert.
Team Concert fournit un environnement collaboratif intégré s’appuyant sur un serveur unique ( à base de tomcat par exemple), intégrant une gestion de la configuration, du suivi des tâches, et des livrables. Il est également possible d’interargir avec d’autres systèmes, import de bridge ou connector.
Toute l’offre rational va maintenant s’appuyer autour de jazz et Rational Team Concert.
Rational Team Concert possède plusieurs versions dont une gratuite avec un maximum de 10 utilisateurs sur le serveur. Pour l’instant le maximum d’utilisateurs pouvant se connecter est de 250.

L’offre entreprise est encore en cours de développement. Le développement de Rational Team Concert à débuté en octobre 2006.
Leur objectif est d'ouvrir la collaboration au projet à un plus large public en mettant toujours en avant l'équipe. Pour cela on peut savoir qui est connecté au serveur. Il existe des flux RSS par équipe, chacun a des rôles bien définis.

IBM Rational Team Concert supporte tout type de processus et de pratiques : agile, scrum, eclipse way ... et comprend comment une équipe travaille.
La traçabilité est aussi mise en relief grâce aux work items et aux différents livrables (builds ...).
Les moteurs de build sont interchangeables("pluggable"). RTC supporte par exemple Jazz buil engine, cruise control,buildforge, maven ...
RTC possède une gestion des builds, une complète navigation des artifacts. Il intégre un planning.
Tous ces mécanismes sont gérés grâce à une interface web et de nombreux rapports sont accessibles depuis le dashbord.

Vous pouvez retrouver plus d'information sur Jazz.net

Malheureusement lors de la présentation nous n'avons pas eu de démonstration. J'ai eu l'impression que beaucoup de fonctionnalités étaient encore en cours de développement. En tout cas IBM mise beaucoup sur la plateforme Jazz puisque de nombreux produits vont s'appuyer sur elle.
Cependant cela m'a paru être une grosse boîte noire, complexe et surdimensionné pour une équipe ne dépassant pas 10 personnes. RTC conviendra surtout pour les gros projets avec des équipes délocalisées.

Jazz1

Jazz2

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.