Le bouleversement des parts de marché dans le mobile

Le marché du mobile est en pleine mutation. On pensait qu'avec l'arrivée de l'iPhone la situation allait se simplifier avec un leader hégémonique et des concurrents se battant pour des miettes mais la situation actuelle est toute autre.

Regardons en premier lieu les parts de marché dans les smartphones (Données macrumors). Depuis un an, Samsung a effectué une percée extraordinaire et a représenté 32% des ventes de smartphones sur le deuxième trimestre de l'année avec 50M de smartphones vendus. Apple suit derrière avec 17% pour 26M de mobiles vendus. Nokia poursuit sa chute avec des parts de marché plus que divisées par deux. ZTE décolle fortement en presque triplant ses parts de marché.

Si on regarde le marché global de la téléphonie on voit que Samsung a fait un énorme transfert de ses ventes vers les smartphones et que Nokia a maintenu stable ses ventes de "non-smartphones".

Ces chiffres statistiques masquent un bouleversement dans la diversité des ventes. Apple a introduit avec l'arrivée de l'iPhone une particularité, le fait d'avoir un seul appareil en vente. Samsung a pris le parti inverse en ayant une offre très large d'appareils, avec une grande diversité de prix. L'idée étant qu'il fallait un produit différent pour chaque besoin, alors que l'idée d'Apple était qu'il valait mieux investir plus sur un seul produit de meilleure qualité. Sur les smartphones, qui sont le marché principal de la téléphonie aujourd'hui, Samsung fait aujourd'hui la majeure partie de ses ventes avec un seul appareil, le Galaxy S3. Samsung semble paradoxalement réussir avec ce qui ressemble à la stratégie de son concurrent !

Le marché des tablettes est très différent (Données Macrumors). Depuis un an, Apple conserve un très fort leadership avec près de 70% de parts de marché, en augmentation, alors qu'Android reste stable avec 30% de parts de marché. Microsoft est en cours de disparition de ce marché, mais l'arrivée de Windows 8 peut bouleverser ce marché.

Ce marché émergent des tablettes semble valider qu'il vaut mieux avoir un bon produit à un prix raisonnable plutôt qu'un produit simplement pas cher. L'iPad a créé ce marché en proposant un produit bon et raisonnablement cher sans être bon marché, et il reste largement leader. La concurrence se concentre  principalement sur le bas de gamme avec les versions 7", mais cette stratégie n'a pas rencontré un grand succès.

Le marché du téléphone reste très morcelé car un téléphone sert principalement à téléphoner, mais dans le cas des tablettes la qualité fonctionnelle continue à primer car la tablette reste un luxe utile uniquement lorsqu'il est de grande qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.