Le vim nouveau est arrivé

neovim

Tous ceux qui ont déjà travaillé sous Gnu/Linux connaissent Vim. Fork historique de vi. Maintenant vieux de plus de vingt ans (publié en 1991, son ancêtre vi, publié en 1976, va bientôt souffler sa quarantième bougie !), lourd de 300 000 milles lignes de code écrites en C, et maintenues presque exclusivement par Bram Moolenaar.

Bram est de plus en plus réticent à l'idée d'intégrer des patchs, car chaque ligne de code ajoutée, alourdie le fardeau qu'il va devoir maintenir. Il n'évolue donc presque plus, ou du moins, très lentement.

A cause de cela, certains viennent de se lancer dans un nouveau fork du projet : Neovim.

Le but du projet est de faire passer vim dans le 21ème siècle ! Rien que cela. Et pour y parvenir, il tente de remplir plusieurs objectifs :

  • Modernisation du système de compilation en utilisant « cmake »
  • Une factorisation du code aujourd'hui refusée par Bram Moolenaar
  • Suppression de la compatibilité avec les vieux systèmes.
  • Utilisation de « libuv », une librairie externe permettant de s'abstraire des différences entre les systèmes d'exploitation.
  • Un nouveau système de plugins, tout en gardant la compatibilité avec les anciens
  • Suppression du code fournissant une interface (texte et graphique). Elles sont maintenant fournies à part,  et communiquent avec Neovim au travers d'une toute nouvelle API. On se rapproche donc plus de la philosophie Unix :  Un programme fait une chose et le fait bien. Dans notre cas, il se concentre sur la gestion des buffers d'édition de texte. La gestion des interactions avec l'utilisateur est donc déportée dans plusieurs autres programmes dédiés.

Tout cela va permettre de faire évoluer Neovim plus vite, de corriger les bugs qui existent encore (il a beau avoir vingt ans, il y a encore des bugs …), et d'être maintenu par un plus grand nombre de développeurs (Le code est sous GitHub).

Il va également être possible de créer des interfaces modernes permettant d'exploiter toute la puissance de cet éditeur de texte qui a déjà fait ses preuves.

Pour ceux qui veulent tester : https://github.com/neovim/neovim/wiki/Installing-Neovim

L'abus de vim n'est pas dangereux pour la santé, à consommer sans modération !

PS: Pensez à notre planète, recycler vos vieux fichiers de configuration :

ln -s ~/.vimrc ~/.nvimrc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.