Lean Management : les 7 principes

Dans notre étude sur les apports de la méthodologie Lean prodiguée par le couple Poppendieck et son influence sur la méthodologie Agile, nous nous trouvons face à sept principes à respecter afin d'améliorer la valeur ajoutée de la production logicielle :

  • l'élimination du gâchis (1)
  • la création de la connaissance
  • la construction de la qualité (5)
  • le report de l'engagement (2)
  • les livraisons rapides (3)
  • le respect des personnes (4)
  • l'amélioration du système

Reprenons quelques principes qui nous semblent avoir un lien de parenté avec les principes agiles.

  1. Le coût des limites organisationnelles : la communication est ralentie par les barrières organisationnelles qu'une entreprise met en place. Les Poppendieck annoncent une augmentation des coûts de 25%. Cette remarque soutient la bonne pratique Agile de rapprochement physique des parties prenantes d'un projet informatique
  2. Limiter "agressivement" la liste des points à livrer à la capacité de livraison (2). Cela se traduit par un report des engagements des parties prenantes sur le cahier des charges et le contenu des livraisons. Il s'agit de décider le plus tard possible ! Cela peut choquer au premier abord. L'idée est de figer les dates de livraison (la fin d'une itération en somme, ou d'un sprint à la sauce Scrum) et de laisser les acteurs décider du contenu des livraisons. Nous devinons les implications : coopération des acteurs, transparence sur les charges, connaissance des problèmes...
  3. Livraison rapide : inspirée des méthodes de production 'Just-In-Time' du secteur automobile (zéro stock), les parties prenantes racourcissent les délais de livraison. Cette accélération du rythme des livraisons est un des grands principes adoptés par les méthodes agiles.
  4. Le respect des personnes. Nous retrouvons cette valeur introduite en 2004 comme étant la cinquième dans les valeurs XP. En quoi est-il besoin de s'en préoccuper ? Sans aller étudier la théorie de la sociologie du travail, notre bon sens nous laisse deviner qu'une mise en confiance des équipes va améliorer, entre autres, la communication : meilleure connaissance des problèmes, des charges associées au développement d'une fonction mais également l'implication. Nous voyons poindre ici deux valeurs XP : communication et en second plan, le courage de prendre des risques.
  5. La construction de la qualité : tests et retests. Aucun problème pour créer un nouveau lien vers XP...

Même si la connaissance des principes de la gestion de projet "Lean" ne bouleverse pas les praticiens des méthodes agiles, elle offre une vision plus orientée 'coût' et ouvre un champ d'étude de bonnes pratiques issues de méthodes historiques de management provenant d'autres secteurs (de chez Toyota en particulier).

Une preuve, s'il en est, que les managers en informatique ne sont pas les premiers ou les seuls au monde à penser le changement 😉

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.