Les Certifications SCRUM : sujet de discorde entre ScrumAlliance & AgileAlliance ?

Après avoir été initié à Scrum par des collègues déjà certifiés ScrumMaster, j’ai eu l’occasion d’expérimenter la mise en œuvre de ce « framework* » sur des projets de développement Java/JEE entre 2008 et 2009. [*Scrum est un framework : une "boîte à outils" pour mettre en place une méthodologie Agile au sein d'un projet]
Convaincu de ses bienfaits potentiels malgré certaines difficultés et aussi certaines interrogations, j’ai eu l'opportunité de consolider et valider ces connaissances dans le cadre d’une formation certifiante, en ce début d’année chez AgileBee.
Je vous propose dans ce billet de vous faire partager mon expérience si vous souhaitez vous aussi vous lancer dans cette aventure.
Avant tout, si vous vous demandez ce qu’est Scrum, je vous propose de lire en préambule un bref résumé ainsi que ce très bon guide d’InfoQ.

Suivre la formation « Scrum Master »

Les formations « Scrum Master » d’une durée de 2 jours, reconnues par la ScrumAlliance sont nécessairement animées par des « Scrum Trainer » reconnus, expérimentés et eux-mêmes certifiés. L’objectif de la formation est d’initier les participants à Scrum et d’en expliquer et démontrer les bienfaits. C’est également un moyen pour chaque participant de partager ses éventuels retours d’expériences souvent très enrichissants ! C’est notamment lors de ces moments que nous avons pu échanger et répondre aux interrogations de chacun.

Ces formations officielles vous permettent ensuite :

  • d’accéder aux ressources mises à disposition en ligne par la ScrumAlliance
  • de passer l’examen de certification en ligne de la ScrumAlliance

Passer la Certification Scrum Master

SCM

Une fois la formation achevée, vous aurez un compte qui vous donnera accès au site de la ScrumAlliance et à ses ressources qui vous permettront d’approfondir vos connaissances en vue de passer l’examen de certification en ligne.

Cet examen est composé d’une trentaine de questions sous forme de questions à choix multiples. Vous aurez le droit au maximum à quatre tentatives plus ou moins espacées dans le temps. La durée maximale pour répondre aux questions est d’une heure**. Les questions abordent les principes, règles et fondamentaux de Scrum. Ce premier test de rang 1 permet de vérifier les connaissances acquises durant la session de formation. [** Contrairement à ce que vous pouvez lire ici et là sur le Net, le questionnaire n'est pas composé de soixante mais plutôt trente questions toujours en une heure. J'ai obtenu pour ma part le score de 29 points sur 31 possibles]

Une fois cet examen validé, vous aurez une page personnelle de Scrum Master sur laquelle vous trouverez votre certificat officiel. Voici à quoi ressemble ce dernier :

Certficat Scrum Master Yann Barrault

Certificat Scrum Master

Aller plus loin ?

Une fois la certification obtenue, cette dernière n’est valable que pendant deux années. Passé ce délai, vous devrez de nouveau passer l’examen en ligne si vous souhaitez la conserver. Ceci pousse les Scrum Master (ainsi que les Product Owner) certifiés à conserver un bon niveau de connaissance.

Libre à vous alors d’expérimenter et de parfaire votre maîtrise de Scrum.

Il existe d‘autres niveaux de certification Scrum :

Les certifications Scrum Alliance

Après un an de pratique minimum en tant que Scrum Master, il est possible de passer une certification de rang 2 : « ScrumPractitioner ». Ce rang permet de valider l’expérience acquise sur des projets Scrum et donc de valider ses compétences. Cette certification consiste à monter un dossier.

Le niveau de Scrum Practitioner atteint, il est possible d’accéder aux rangs de « Scrum Trainer » ou de « Scrum Coach ».

Les premiers ont pour principale fonction de former de nouveaux Scrum Master, alors que les seconds travaillent avec des clients afin de les aider à intégrer Scrum dans leur organisation à partir d’une plus grande expérience. De même que pour le niveau Scrum Practitioner, ce niveau impose de constituer un dossier et est validé après une audition menée par un membre de la ScrumAlliance. Pour de plus amples informations : http://www.scrumalliance.org/training

Position d'Agile Alliance au sujet des certifications

Voici quelques extraits du site d'AgileAlliance au sujet des certifications :

« Les employeurs ne devraient faire confiance qu’aux certifications qui reconnaissent les compétences et non les connaissances ! »

Certes, mesurer, quantifier des compétences est autrement plus que de valider des connaissances.

« Les employeurs ne devraient pas exiger des certifications ! »

Tout d’abord, la connaissance est une bonne chose mais les entreprises ont avant tout besoin de performance qui nécessite des compétences. Pour acquérir ces compétences, il faut pratiquer avant tout et ne pas se contenter uniquement d’assimiler des connaissances. D’ailleurs, les compétences ou connaissances se perdent avec le temps si l’on ne pratique pas !

D’autre part, il ne faut pas non plus miser que sur les certifications. En effet, écarter les personnes non certifiées exclut potentiellement certaines personnes compétentes !

Enfin, c’est la raison pour laquelle les certifications ScrumPractitioner, ScrumTrainer ou ScrumCoach sont basées sur un dossier qui permet de relater son expérience de mise en œuvre de Scrum ainsi que sur un audit (entretien) mené par un membre de l’alliance.

Pour conclure

Vous l'aurez compris, nous partageons la position d'AgileAlliance qui pour nous n'est pas opposée à celle de la ScrumAlliance. Cette dernière, certes, propose des certifications sur la base de connaissances mais aussi sur les compétences (CSP notamment). La remarque de Claude Aubry « On certifie bien les poulets ! » n'est peut être plus aussi justifiée qu'auparavant.

Vous retrouverez également sur le site ScrumAlliance la liste des personnes certifiées Scrum Master.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.