Les tablettes sont-elles des ordinateurs ?

Si on intègre l'iPad dans la catégorie des ordinateurs portables, alors Apple devient le premier constructeur mondial d'ordinateur portables. Mais est-ce légitime de le faire ? Une tablette est-elle un ordinateur ? Remplace-t-elle un ordinateur ?

Les premières tablettes étaient des petits ordinateurs, des ordinateurs portables dont on avait retiré le clavier. Certains étaient des hybrides qui pouvaient fonctionner seuls ou reliés à un clavier et une souris. Tous fonctionnaient avec Windows et un stylet. Mais l'idée d'avoir un OS d'ordinateur standard complet sur une tablette et de le piloter à l'aide d'un stylet n'a pas rencontré de succès. C'était un projet stratégique pour Microsoft qui a essayé pendant des années sans aboutir. C'est finalement la démarche inverse adoptée par Apple qui a fonctionné : la tablette n'est plus un petit ordinateur mais plutôt un gros téléphone.

Cette inversion a parfaitement fonctionné. L'OS sur iPad est un OS tactile dérivé de celui de l'iPhone. Il est simplifié par rapport à un OS d'ordinateur standard. L'interface hardware est simplifiée à l'extrême puisqu'il n'y a pratiquement aucun bouton, tout ou presque se faisant avec le doigt en cliquant sur l'écran, sans stylet. Cette démarche a été reprise à l'identique par le reste de l'industrie : après des années de tentatives diverses, il semble que brusquement la seule question qui reste soit la taille de l'écran !

Cette inversion a cependant eu une conséquence : la tablette est peu pratique pour produire de l'information textuelle traditionnelle, pour taper de longs textes. Elle est très pratique pour consommer des informations ou des médias et pour produire des informations courtes, comme des twits ou des petits emails. Elle n'a pas la même universalité qu'un ordinateur standard mais est plus pratique pour certaines utilisations.

La tablette semble donc être bien distincte d'un ordinateur. Et si on étend la question au téléphone, à la télévision. Sont-ils des ordinateurs ? Là la réponse immédiate est non. Pourtant ils en intègre un, au même titre qu'un tablette.

En conclusion la bonne question est plutôt "qu'est-ce qu'un ordinateur", et finalement qui s'en soucie ? Avec le cloud on ne saura plus où sont les informations, on saura juste qu'on y a accès quand on veut. Et on va ajouter "avec ce qu'on veut", l'ensemble des appareils électroniques étant voué à devenir un dégradé continu de puissance et d'accessibilité allant des ordinateurs de bureau jusqu'à la montre. Chaque appareil est meilleur dans un certain domaine et moins bon dans d'autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.