Migration en JIRA v6.3 : séraphin taquin

En préalable à une migration JIRA, et on pourrait en faire une règle générale pour toute montée en version de logiciel, il faut lire avec attention les notes de version publiées par l'éditeur.

Mais parfois, même en prenant les précautions d'usage, il arrive que l'on tombe sur un os, quelque chose qui aurait dû être documenté... dans un monde parfait.

Ainsi lors de la transition JIRA v6.2 → JIRA v6.3, Atlassian a supprimé une classe Java : <JIRA war>/webapp/WEB-INF/classes/com/atlassian/jira/user/preferences/UserPreferencesResetInterceptor.class. Une disparition qui n’aura probablement pas d’impact sauf si vous utilisez JIRA en conjonction avec un système d’authentification unique (à base de Crowd ou d’OpenAM par exemple.) Si c'est le cas, vous risquez fort de vous retrouver avec une erreur dans vos logs… et un JIRA qui ne démarre pas.

2014-11-03 15:50:23,909 localhost-startStop-1 ERROR [atlassian.jira.startup.LauncherContextListener] Unable to start JIRA.
java.lang.RuntimeException: Could not load security config 'seraph-config.xml': Exception configuring from 'seraph-config.xml'. : com.atlassian.seraph.config.ConfigurationException: Could not getRequest service: com.atlassian.jira.user.preferences.UserPreferencesResetInterceptor : java.lang.ClassNotFoundException: com.atlassian.jira.user.preferences.UserPreferencesResetInterceptor

Si c’est le cas, un seul contournement : commenter dans le fichier seraph-config.xml l’intercepteur posant problème :

<!--
    <interceptors>
        <interceptor class="com.atlassian.jira.user.preferences.UserPreferencesResetInterceptor"/>
    </interceptors>
-->

Une petite recompilation plus tard pour embarquer votre fichier XML dans l’archive .war de JIRA, et après redémarrage, vous aurez un beau JIRA tout neuf, au poil brillant, en version 6.3.

bouton_atlassian_netapsys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.