Prise en main de Qlik Sense

qlik-logo-2x

Le dernier outil de Qlik, Qlik Sense Desktop,  est un outil de type « self-bi » (ou de « data discovery ») conçu pour permettre à un utilisateur de mener ses propres analyses de manière autonome. Plus d’informations sur les outils de type « data discovery » sont disponibles ici : http://www.netapsys.fr/publications/data-discovery-l-alternative-la-bi

Cet article présente, de manière succincte, les différentes étapes menant à la création d’un tableau de bord avec Qlik Sense Desktop. Du chargement des données dans l’application à l’utilisation d’un tableau de bord, chaque étape est parcourue pour offrir une vue d’ensemble de l’utilisation de cet outil.

Etape 1 : Le chargement des données

La première étape pour la création d’un tableau de bord sous Qlik Sense Desktop consiste à charger des données dans l’application. Pour ce faire, Qlik Sense propose de nombreux connecteurs. On retrouve des connecteurs classiques pour attaquer des bases de données (SQL Serveur, Oracle, MySQL…) et des fichiers (CSV, Excel…) mais également de nouveaux connecteurs de type « Big Data » (Hadoop, Teradata…). L’application supporte le multi-source et peut donc être alimentée facilement par plusieurs sources de données.

connex2

 

Dans le cadre cet article, les données qui alimenteront les tableaux de bord sont contenues dans une base SQL Serveur.  Le connecteur choisi est de type OLEDB. Après avoir rempli les champs requis et établi la connexion, vous pouvez choisir la base de données à utiliser.

Il existe deux solutions pour charger des données dans l’application. La première consiste à utiliser l’utilitaire de chargement fourni par Qlik Sense. Il permet de choisir les champs à récupérer parmi l’ensemble des tables présentes dans la base précédemment renseignée.

scriptdata

La deuxième solution pour charger des données est d’écrire directement le script de chargement. Ce script a une syntaxe facile à prendre en main car proche du SQL. Il permet de charger les données souhaitées et surtout, à l’inverse de l’utilitaire de chargement, il permet d’opérer différentes transformations sur les données (agrégation, condition, renommage, création de tables dynamiques…) à l’aide de fonctions natives.

scriptData2

Etape 2 : La création d’un modèle de données

L’étape de définition d’un modèle de données est une étape importante pour obtenir des résultats cohérents dans les tableaux de bord. Qlik Sense fonctionne par homonymie, c’est-à-dire qu’il va, par défaut, créer une jointure entre deux tables si il détecte des champs ayant le même nom. Il devient alors facile de créer un modèle de données en renommant des champs dans le script de chargement de données.

modele de donnée

Dans cet article, seule la partie « vente sur internet » de la base AdventureWorks est conservée. Le modèle de données généré est simple et multidimensionnel pour faciliter l’analyse. Il est composé d’une table de fait contenant des mesures telles que la quantité commandée ou le prix de la commande et des tables de dimensions qui contiennent des axes d’analyse comme la date de commande , le produit ou le client.

Etape 3 : La construction d’un tableau de bord

A la fin de l’étape précédente les données sont chargées dans l’application et organisées dans un modèle de données permettant l’obtention d’un modèle cohérent. Il reste maintenant à placer ces données dans des graphiques pour en exploiter la valeur informationnelle.

A l’ouverture de Qlik Sense on retrouve les différentes applications créées. Chaque application est composée de feuilles qui contiennent différents objets visuels (tableaux, graphiques, jauges…). Le passage en mode édition est nécessaire pour placer ces objets.

feuille

La liste des graphiques proposés par l’outil Qlik Sense est très complète. On y retrouve l’ensemble des types de graphiques habituellement proposés par les outils de restitution BI (histogramme, treemap, jauge, carte…)

listegraphique

La mise en place est très simple et c’est là toute la force de cet outil qui cherche à séduire un public de plus en plus large en proposant un outil facile à prendre en main.  En effet, le principe de fonctionnement est le même pour l’ensemble des graphiques : Un glissé-déposé permet de le placer sur la feuille puis, lorsque ce dernier est alimenté par au moins une mesure et un axe d’analyse, le graphique se forme instantanément.

Lors de la sélection de la mesure, Qlik Sense propose de choisir le type d’agrégation des données (somme, moyenne…). Par exemple, le graphique ci-dessous est un histogramme ayant comme mesure la somme des ventes et comme axe d’analyse le mois. Le graphique combiné aurait par exemple permis de rajouter sur le même graphique une mesure comme la moyenne des ventes.

graph

Chaque graphique dispose de propriétés facilement modifiables qui permettent de gérer l’ensemble des éléments du graphique. Ainsi il est possible de trier les valeurs de l’axe d’analyse, de modifier le titre ou la couleur, de restreindre les valeurs de la mesure ou encore de modifier les légendes. Toutes ces propriétés sont accessibles via le menu de droite en mode édition.  Ce menu est intuitif et les modifications s’appliquent avec beaucoup de fluidité.

Qlik Sens a mis en place un nouveau système de filtres qui permet de filtrer, par défaut, l’ensemble des données présentes sur le tableau de bord. Il est également possible de définir des filtres ne s’appliquant que sur certains éléments. Ces filtres sont disponibles sous le nom de « volet de filtre » dans la liste des graphiques. Grâce au menu des propriétés précédemment décrit, il est possible d’ajouter facilement des filtres sur les différentes dimensions et d’accéder à leurs propriétés (aspect, tri…)

dimensions

Pour résumer, les feuilles Qlik Sense contiennent un ensemble de graphiques faciles à mettre en place et faciles à paramétrer.  L’ensemble des  graphiques d’une feuille forment un tableau de bord qu’il reste à exploiter pour analyser les données qu’il contient.

Etape 4 : Utilisation du tableau de bord

Grâce au passage rapide du mode édition (création des graphiques) au mode de consultation standard, Qlik Sense permet d’utiliser un tableau de bord même si la construction de ce dernier n’est pas finalisée. De la même manière, il permet de rajouter ou modifier rapidement un élément nécessaire à l’analyse.

Mode création :

gaph1

Mode de consultation standard :

grapgh2

En mode de consultation standard, l’utilisation du tableau de bord Qlik Sense est prévue pour être intuitive. Ainsi l’application d’un filtre est possible de deux manières. La première consiste à cliquer sur un élément d’un graphique (ou sélectionner une zone) pour voir l’ensemble du tableau de bord filtré sur cet élément.  Par exemple, si on clique sur le mois de juin dans le graphique représentant la somme des ventes par mois, l’ensemble des graphiques du tableau de bord ne concerneront que le mois de juin. La seconde manière consiste à utiliser le volet de filtre mis en place en mode création.

filtres

Etape 5 : Bookmark et Data storytelling

Qlik Sense propose l’utilisation de « bookmark » (sorte de favoris) qui sert à sauvegarder l’état d’un tableau de bord. Les bookmarks peuvent être utilisés pour retrouver facilement un ensemble de filtres précédemment mis en place. Ils permettent également de partager des tableaux de bord déjà filtrés avec d’autres utilisateurs. L’ajout d’un bookmark se fait facilement depuis le mode d’édition ou le mode standard en cliquant sur « Créer un nouveau favori ».

favoris

L’objectif du data storytelling est de raconter une histoire construite à partir de données, de les illustrer sous une autre forme que de simples tableaux de chiffres et de les rendre accessibles grâce à une représentation narrative compréhensible par tous.

Qlik Sense propose un outil de data storytelling qui permet de créer des slides qui peuvent être jouées comme une présentation classique. Ces slides peuvent contenir des éléments d’un tableau de bord ou un tableau de bord dans sa totalité. Divers outils sont mis à disposition pour enrichir ces slides (éditeur de texte, de forme ou d’éléments multimédia).

Les utilisateurs peuvent ajouter des commentaires et des résumés, et accéder aux données Qlik Sense directement depuis la présentation pour répondre à des questions à la volée.

story

Pour conclure, Qlik conserve sa stratégie de « Data Discovery », basée sur les relations entre les données et les associations avec Qlik Sense Desktop. Cet outil fournit une expérience utilisateur intuitive pour la visualisation et l’exploration des données. Toutefois, certaines transformations de données ou certaines fonctionnalités spécifiques ne peuvent pas être effectuées sans formation avancée. La création d’un tableau de bord est évidente mais la qualité des données qui l’alimentent reste un point crucial pour analyser des informations cohérentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.