Procédure de tests de montée en charge avec gatling

gatling-logo

Gatling est un outil de test de montée en charge open-source qui permet d'écrire les scénarios de test sous forme de code élégant et concis.

À la différence de JMeter qui dispose d’une interface graphique pour la définition des scénarios de simulation et de ses paramètres, Gatling propose une API écrite en Scala. L'outil est assez élégant et permet aisément de définir des scénarios en Scala plutôt que via une interface graphique. Gatling propose une multitude de fonctionnalités dont les bases seront présentées plus loin.

Je vous présenterai dans ce billet de blog les différentes étapes à suivre afin d'implémenter un scénario de test de montée en charge écrit en Scala.

CIBLE : Application Web

Etape 1 : Environnement de travail

  1. Téléchargez gatling-highcard (de préférence version stable)
  2. Installez l’environnement Java (JDK, variable d’environnement)

Etape 2 : Développement (l’exemple ici est un site locale Forum)

  1. Allez dans le répertoire : …\gatling-test\user-files\simulations
  2. Créez un fichier (.scala) contenant le scénario :

code1

3.    Créez un autre fichier (.scala) illustrant la simulation

 

code2

Etape 3 : Compilation (ligne de commande)

  1. Allez dans le répertoire contenant gatling /bin et lancez la commande «  gatling.bat »
  1. Choisissez le numéro du répertoire des deux fichiers (.scala)

Dans notre exemple, le n°3 contient la simulation du forum

 

code3

 

Et la compilation commence …

Etape 4 : Résultat (s’il n’y a pas d’erreur de code)

  1. Le résultat se trouve dans le dossier …/gatling-test/result sous format html

code4

 

Conclusion :

L'un des avantages de Gatling consiste en sa capacité à générer des rapports graphiques de qualité à l'issue de chaque simulation.
Le lancement des tests via de simples commandes de script rend sa cloudification aisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.