Spring parallel processing. Exécution parallèle avec Spring

Ce billet tente de démystifier l'utilisation en java5+ des exécutions en parallèle des tâches (parallel processing) en s'appuyant sur les classes de Spring qui masquent les difficultés du parallélisme en java.

Les machines de nos jours viennent avec plusieurs processeurs: des multi-core (quatre, huit ou plusieurs centaines cœurs).

Or la puissance de ces ressources n'est pas constamment utilisée.

L'exécution parallèle autorise des calculs parallèles qui consomment ces ressources pour améliorer les performances.

Mais c’est comme tout, le parallélisme ça se mérite. Même si c'est un petit chouia difficile!

En réalité, la difficulté n'est pas dans la mise en place technique mais réside dans la gestion de la cohésion des données.

Techniquement, c'est le développeur qui doit réaliser les calculs parallèles.

C'est sûr, demain apparaîtront côté JVM les méthodes de traitement du parallélisme comme c'était le cas de la gestion mémoire avec le garbage collector ou récemment la gestion des descripteurs de fichier avec try/catch en java7.

Java 8+ nous proposera (peut-être) de faire le calcul paralléle à notre place (nous développeurs).

Ce qui reste au développeur c'est de décrire les traitements atomiques (comme l'atomicité dans les transactions), et à partir de là c'est la JVM qui mène le traitement global parallélisé efficacement en fonction des ressources disponibles.

Bel enjeu de demain.

Signalons que nous n'utilisons pas directement la classe Executors de java qui offre des méthodes statiques pour instancier un Executor ou un ExecutorService.

A la place nous utiliserons les classes de Spring.

La démo ci-après est faite en java7 et spring 3.

Passons à la mise en pratique.