Hibernate et la personnalisation des fichiers d’imports

Hibernate offre la possibilité de créer la structure d'un schéma de base de données directement à partir de la définition du mapping
(fichiers hbm ou annotations selon les goûts) en positionnant la propriété "hibernate.hbm2ddl.auto" à "create" ou "create-drop".

A la fin de la création de la structure de la base de données, Hibernate vérifie si un fichier "import.sql" est présent dans le classpath.
Si ce fichier est trouvé, les commandes SQL sont exécutées par le moteur hbm2dll.

Jusqu'à la version 3.5, il fallait que ce fichier s'appelle impérativement "import.sql".