IBM Lotus Notes vs MS Outlook

Etude des différences entre le client de messagerie IBM Notes vs Microsoft Office Outlook

IBM Notes

 

Microsoft Outlook

 

Interface Utilisateur

Les  +

  •  Touche insert pour les mails lus/non lus
  • Délégations faciles à mettre en place

 

 

 

Les –

  • Ouverture très lente du client car chargement Eclipse
  • > 2 Go la base peut se corrompre

 

Les +

  • Ouverture de client plus rapide
  • Eléments supprimés disponibles pendant 30 jours
  • Volume de la base 5 Go
  • Mise en page du corps du mail très facile (=word)
  • Recherche inter boites aux lettres très puissante

Les –

  • Paramétrages ne sont pas à la portée du simple utilisateur comme les réunions par exemple

 

Sécurité

·         Sécurisé avec un Id Notes

·         Sécurité du client (ECL)

·         Peut être indépendant de l’AD= Sécurité supplémentaire

·         Cryptage des fichiers en local

 

·         SSO avec OS reposant su L’AD

·         Fichier OST non encrypté

·         Pas possible de mettre les lecteurs en  « reader only »

 

Mode Offline

·         Les répliques locales permettent de stocker toute application dans les bases de données cryptées localement

·         Synchronisation est possible avec la possibilité de faire une réplication sélective (que quelques dossiers)

 

·         Outlook en mode cache, si le client Outlook plante ou le profil est corrompu … on perd tout

 

Backup

·         Backup possible suivant la disponibilité des bases sur le serveur Domino (30 jours par ex.)

·         Restauration de la base mail sur un autre endroit / et peut être sélective

 

·         Pas de restauration de base mail car Microsoft garantie l’intégrité des données à l’instant T…

 

Le support

 Bof .... Support très réactif et beaucoup de technotes sont disponibles via Google

 

 

  • Lotus Notes et Exchange sont deux plates-formes totalement différentes, Les deux ont leurs avantages et inconvénients.
  • Outre le fait que les deux vous offrent la possibilité de faire de la messagerie, ils ont très peu en commun. Avoir deux systèmes totalement différents inflige leurs propres problèmes.

 

La nouvelle version de Message Broker donne un coup d’accélérateur aux mobiles WebSphere

La nouvelle version 8 d'IBM Message Broker accélère la création et les performances des solutions mobiles avec Worklight. Cette nouvelle version est un élément stratégique de la longue histoire d'IBM avec les mobiles, qui permet à IBM Worklight Mobile Application Platform de se frayer un chemin vers l'importante base installée de clients Message Broker dans le monde : principales banques, détaillants, sociétés du domaine de la santé et fabricants.

Caractéristiques :

- création rapide d'applications mobiles avec Worklight Patterns : en deux clics, rendez mobiles vos applications d'entreprise existantes
accès rapide, extensible et contrôlé aux applications, données et services back-end existants : données de mainframe, SAP, Siebel et Microsoft Dynamics

- temps de réponse extrêmement rapides des applications mobiles avec prise en charge du glisser-déplacer pour la mise en cache et la réduction de la charge par eXtreme Scale et DataPower XC10 dans les applications back-end

- simplification du développement d'applications mobiles HTML5 et des opérations grâce à la nouvelle affinité avec WebSphere Application Server. Exposition au développeur sur la console d'administration WAS de chaque back-end Message Broker connecté et simplification des opérations de gestion de vos domaines de production WAS + Message Broker

- MQTT pour la messagerie à faible latence, moins de bande passante et un dixième de la consommation de la batterie avec Worklight via le nouvellement pris en charge MQ 7.5. MQTT est le protocole utilisé dans Facebook Messenger pour la messagerie téléphone/téléphone à faible latence utilisée par 350 millions de personnes chez 475 opérateurs mobiles différents. Il a été benchmarké pour un client à moins de 5 % de CPU avec 240 000 utilisateurs simultanés (10x plus que les handles de serveurs Web Apache). L'on aurait bien ajouté d'autres utilisateurs mais le lab était à court de machines de tests !

- accès facile des applications mobiles à une gamme diversifiée de systèmes, par exemple, MQ, JMS 1.1, HTTP(S), SOAP, REST, fichiers (FTP, MQ FTE, ConnectDirect), bases de données, TCP/IP, MQTT, CICS, IMS, SAP, Siebel, .NET, PeopleSoft, JDEdwards, SCA, CORBA, e-mails...

- amélioration de l'expérience des développeurs pour les services d'applications mobiles avec JSON, Java, .NET, PHP et le mappage graphique à partir de n'importe quel format (même non XML)

Lotusphere 2012 : résolument social !

Jeudi 8 mars, nous célébrions la journée de la femme. C’était également la date retenue par IBM pour présenter en France ses nouveautés en matière de solutions collaboratives.

Le thème de cette année est clair et sans grande surprise : « SOCIAL – MOBILE – CLOUD Business Gets Social ».
Voyons donc comment nous allons pouvoir tirer parti des médias sociaux pour développer notre business !