Utilisation de Dagger (injection de dépendances) dans une application Android

L’utilité des moteurs d’injection de dépendances n’est plus à démontrer. Cela permet, entre autres, d’écrire un code plus concis, de réduire les dépendances et cela peut faciliter l’utilisation d’implémentations alternatives notamment pour la réalisation des tests.

Nativement, le SDK Android n’inclut pas de moteur d’injection de dépendances et les librairies fournissant un moteur d’injection de dépendances ne sont pas nombreuses. Roboguice et Dagger semblent les principales. Cet article présente une mise en œuvre du mécanisme d’injection de dépendances (DI) avec Dagger dans une application Android.

Client léger Web : attention aux dérives

Les applications Web, très largement utilisées chez les particuliers mais aussi en interne chez les entreprises, reposent sur l'utilisation de clients légers. Dans ce cas d'utilisation de clients légers Web, il convient de respecter certaines bonnes pratiques, sous réserve de rendre obèse son client. Si les applications mises à disposition des particuliers respectent généralement les bonnes pratiques du Web (sous peine de baisser son niveau concurrentiel), ce n'est pas toujours le cas des applications Web déployées en interne dans les entreprises.

Tour d'horizon de mauvaises pratiques constatées…