5 bonnes raisons du MDA pour le développement Mobile

Article co-écrit par Florent Dupont et Lamia Gaouar, qui prépare actuellement un doctorat SIC autour des développements Android et MDA à l'université de Tlemcen. Cet article est également disponible sur mon blog perso.

La démocratisation des plateformes nomades (mobiles et tablettes) poussent les entreprises à proposer toujours plus de services aux utilisateurs. Elles ont, en effet, bien compris tous les enjeux qui se trament derrière les applications mobile : communication améliorée, nouveaux services aux utilisateurs, régie publicitaire, avantage concurrentiel, etc.

Le MDE, le BRMS et l’inférence

A travers le titre de cet article que n'aurait pas renié Sergio Leone, on va montrer le rapprochement possible entre le MDE et le BRMS, deux mondes sans rapport apparent.

Le Model Driven Engineering, ou ingénierie dirigée par les modèles, place les modèles au cœur du processus d'élaboration et de construction du système informatique; le Business Rule Management System, ou système de gestion de règles métier, ambitionne quant à lui de mettre la logique décisionnelle métier au centre du système informatique.

MDA + MDM = MDAM

Pour donner corps à l'article sur le référentiel agile, voici un peu de voile levé sur les pratiques que nous sommes en train de mettre en œuvre sur un projet.

Comme je l'avais déjà souligné, la constitution d'un référentiel métier MDM constitue une brique de bonnes pratiques d'architecture. La question de son déploiement rapide et de sa flexibilité dépend en partie de sa capacité d'industrialisation. Profitant de notre savoir-faire au sein de la practice Industrialisation d'ANTEO-Consulting, voici les étapes du processus logiciel déployé.