IT Success & Failure Story : Check Point 2014 ?

La réussite et l’échec de pilotage de projets informatiques est une source inépuisable d’écriture et d’analyse tant les expériences partagées conduisent à refaire le monde entre chaque engagement. Chaque décennie apporte ainsi de nouvelles pratiques, de nouveaux cadres de pensée, de nouveaux usages provenant de sources diverses et variées afin de tendre toujours un peu plus vers le Graal : une Gestion de projet ultime, compromis illusoire entre pléiades d’environnements mixant le juste nécessaire et le besoin d’exigences détaillées.

Qu’est-ce qu’un développeur ?

Qu'est-ce qu'on attend d'un développeur ?

Commençons par un peu d'étymologie. J'aime bien l'histoire du verbe développer présentée sur le site du CNRTL : « sortir (quelque chose, quelqu'un) de ce qui l'enveloppe », « débrouiller (un auteur, une affaire) compliqué », « étendre ce qui était roulé sur soi-même »,  « parcourir une certaine distance », « prendre de l'extension », « faire prendre toute sa croissance à », « exposer dans le détail ».

Pilotage par les points de fonction

Avec une récente spécification sur les points de fonction - Automated Function Point (http://www.omg.org/spec/AFP), l'OMG ravive l'intérêt d'une technique d'estimation formelle.

Les méthodes d'estimation par les points de fonction prennent leur origine dans les travaux de Allan Albretcht il y a plus de 30 ans. On peut donc facilement arguer qu'il n'y a rien de nouveau concernant une approche qui n'a pas eu l'occasion d'emporter l'adhésion de l'industrie du logiciel depuis sa création. Doit-on pour autant en rester à ce niveau de rejet basique ?

Agile Tour Paris 2012

Le 20 novembre dernier, j'ai eu l'occasion de participer à la journée Agile Tour Paris, un évènement organisé annuellement dans de nombreuses villes depuis 2008. La manifestation se déroulait dans les locaux isséens de Microsoft, et était gratuite. Elle avait pour but de former les nombreux participants aux méthodes agiles, et s'adressait plutôt à un public ayant déjà pratiqué ces méthodes, que ce soit dans une entreprise personnelle, ou en milieu professionnel. La journée était organisée autour d'une vingtaine de conférences et ateliers.

Kanban pour l’IT

Le livre de Laurent Morisseau "Kanban pour l'IT" est désormais disponible ici ou .

Couverture du livre "Kanban pour l'IT"

D'une part, les premiers retours de la part des "early readers" sont très flatteurs. (Voir le post de Claudre Aubry  sur son blog).

D'autre part, nous avons la chance de bénéficier du coaching de Laurent depuis peu sur un de nos projets. A ce sujet, l'approche Kanban à ce stade m'a séduit pour deux points primordiaux concernant l'approche Kanban :

Modélisation des besoins et MOA

Le premier billet sur la modélisation a voulu démythifier cette activité mal perçue dans le monde informatique. Ce deuxième billet se focalise sur l’activité essentielle du développement logicielle qu’est l’expression du besoin et met en perspective comment la mauvaise compréhension de l’acte de modélisation lui est fortement préjudiciable.

Démythifier la modélisation

Au cours de mes expériences en tant  qu’architecte, qu’AMOA ou au sein de département méthode, j’ai été frappé par la mauvaise perception que l’on a de la notion de modélisation dans les équipes informatiques.

Pour beaucoup la modélisation est une activité à part qui fait peur (on pense que c’est une activité difficile réservée à des experts) et qui apporte un surcroît de travail pour obtenir un hypothétique gain en qualité dans le développement des systèmes informatiques.

Quand urbanisation rime avec méthode…

 

Le concept d'urbanisation de SI est très porteur depuis quelques années. Grands groupes comme PME sont concernés pour avoir souvent construit leur SI de manière empirique suivant les aléas de la stratégie d'entreprise (rachat, fusion, repositionnement métier...).

Une étude d'urbanisation vise à identifier des axes d'amélioration du SI pour le réconcilier avec l'activité humaine de l'entreprise, pour qu'il retrouve son rôle de facilitateur du métier, et surtout pour qu'il retrouve sa capacité à évoluer.

L'urbanisation ne se résume pas à un empilement de bonnes idées apportées par un auditeur externe, car il ne faut pas perdre de vue que derrière les aspects techniques, la réussite d'un tel chantier repose avant tout sur la méthode !