Ne négligeons pas les tests

validation

Nous, informaticiens, avons pour missions d’aider et d’accompagner nos clients dans la réalisation quotidienne de leur tâches en leur mettant à disposition des outils conformes à leurs attentes et en parfaite adéquation avec leurs besoins.
La mise en production d’un programme ou d’une application représente souvent une période de stress, pour les équipes techniques (L’architecture choisie va-t-elle convenir ? Tous les paramètres ont-ils bien été valorisés?...) comme pour les équipes fonctionnelles (Ce qui a été développé va-t-il répondre aux besoins des utilisateurs ? A-t-on bien testé tous les cas de ‘la vraie vie’ ?).

Je vous présenterai dans cet article, l'importance des tests lors d'un projet et de la manière dont la collaboration entre AMOA et MOE devient indispensable pour détecter les anomalies avec succès.

Qu’est-ce qu’un développeur ?

Qu'est-ce qu'on attend d'un développeur ?

Commençons par un peu d'étymologie. J'aime bien l'histoire du verbe développer présentée sur le site du CNRTL : « sortir (quelque chose, quelqu'un) de ce qui l'enveloppe », « débrouiller (un auteur, une affaire) compliqué », « étendre ce qui était roulé sur soi-même »,  « parcourir une certaine distance », « prendre de l'extension », « faire prendre toute sa croissance à », « exposer dans le détail ».

Modélisation des besoins et MOA

Le premier billet sur la modélisation a voulu démythifier cette activité mal perçue dans le monde informatique. Ce deuxième billet se focalise sur l’activité essentielle du développement logicielle qu’est l’expression du besoin et met en perspective comment la mauvaise compréhension de l’acte de modélisation lui est fortement préjudiciable.