Utiliser la fonction SIGN sous Oracle pour comparer des dates

Ce petit post a pour but d’expliquer l’utilisation de la fonction SIGN pour comparer des dates.

A la base, cette fonction permet de savoir si un nombre est négatif, égal à zéro ou positif :
SELECT SIGN(-11) FROM DUAL; La fonction retourne -1
SELECT SIGN(0) FROM DUAL; La fonction retourne 0
SELECT SIGN(11) FROM DUAL; La fonction retourne 1

Nous allons utiliser la fonction SIGN pour comparer 2 dates et savoir si la DATE1 est antérieure, égale ou postérieure à la DATE2.

Syntaxe :

La syntaxe est la suivante :
SELECT SIGN(DATE1-DATE2) FROM DUAL;
Si DATE1 est antérieure à DATE2, alors la fonction retourne -1.
Si DATE1 est postérieure à DATE2, alors la fonction retourne 1.
Si DATE1 est égale à DATE2, alors la fonction retourne 0.

Exemple de requête qui retourne toujours 0 :
SELECT SIGN(SYSDATE-SYSDATE) FROM DUAL;

Exemple :

Nous avons des immeubles avec des dates de construction d’un côté et de l’autre nous avons des états réglementaires (l’amiante concerne les immeubles construit avant le 01/07/1997, le plomb concerne les immeubles construit avant le 01/01/1949) qui doivent être réalisés en fonction de cette date de construction.

Pour obtenir la colonne "A_REALISER", on utilise la syntaxe suivante :
DECODE(SIGN(DATE_APPLICATION-DATE_CONSTRUCTION),-1,'NON',0,'OUI',1,'OUI') AS A_REALISER

Installer oracle 11 express sur linux

Oracle_logo

Voici les étapes pour pouvoir installer Oracle 11 express sur une machine Linux.

Prérequis

Sous Linux, Oracle est conçu pour s'installer sur les distributions Red Hat.

Il est possible de l'installer sur un autre type de distribution en transcodant les fichiers d'installation dans le format du Linux souhaité.

Pour simplifier, on utilise une machine virtuelle avec un CentOs 6 installé (la version publique de Red Hat).

La première étape est de s'assurer que les paquets suivants soient installés :

sudo yum install libaio bc flex

 

La seconde étape est de récupérer les fichiers d'installation ici

La fonction Merge sous Oracle

Introduction

Oracle_logo

L’instruction « Merge », apparue dans la version 9i d’Oracle, permet de fusionner deux tables.

Relativement méconnue, elle permet pourtant de simplifier et optimiser les traitement de type :

  • Mise à jour d’une table à partir d’une jointure avec une autre
  • ou même : si enregistrement existe alors « mise à jour », sinon « insertion »

Introduction à JMH

java_logo

JMH, pour Java Microbenchmark Harness, est un framework de microbenchmarking (assez récent, fin 2013).

Son principal avantage, par rapport aux autres frameworks, est qu'il est développé par les mêmes personnes - dans Oracle - qui mettent en œuvre le JIT et en particulier, Aleksey Shipilev (http://shipilev.net/).
JMH est intégré aux outils livrés avec OpenJDK.

Pratique de nommage des tables et colonnes

L’objet de ce billet est de se pencher sur une pratique courante en gestion de base de données consistant à dénommer les tables et colonnes avec des termes bâtis sur des acronymes souvent imprononçables issus des noms des concepts sous-jacents aux tables. L’éclairage de la psychologie cognitive sur les caractéristiques des processus mis en œuvre lors d’un travail intellectuel permet de percevoir les travers d’une telle pratique.

Antéo TIS du 29/11/2013

Aujourd'hui, les consultants et architectes Antéo se réunissent à Nantes pour un Team Improvement Session.

Nous avons le plaisir d'accueillir Christophe PRUVOST d'ORACLE dans le cadre de nos échanges de veille technologies avec nos partenaires.  Il nous a présenté:

  • Un rapide tour d'horizon d'Oracle Fusion Middleware
  • Les retours d'expérience client d' Oracle "In Memory Datagrid" au cours des 5 dernières années
  • Le concept Fast Data au travers la solution Oracle Event Processing (OEP)

Nous avons ensuite eu une discussion riche et intéressante sur les nouvelles architectures distribuées qui apparaissent auprès de nos clients (NoSQL, DataGrid, Moteur de recherche full text, etc.).

Oracle SOA Suite – Installation et prise en main

Cet article est le 3ème d'une série présentant les fonctionnalités et le développement avec la suite SOA d'Oracle.

Avant de commencer à développer, il est nécessaire d'avoir à disposition l'environnement de développement. L'objectif est de vous permettre de construire un environnement complet.

Cet article propose 2 installations différentes:

  1. Avec la VM d'Oracle TechNet sous VirtualBox
  2. En installant les outils sous Windows.