Communiquer powershell et webservice Soap. Démo avancée pratique

soap via powershell

 

L'objet est de consommer les webservices (soap ou autre) depuis powershell.

Cette première démo fait le focus sur un webservice soap simple afin de présenter facilement les notions liées.

Considérons ce webservice dont le wsdl est localisé à cette adresse: http://www.dneonline.com/calculator.asmx?wsdl

Il offre un simple calculateur. La seule méthode qui nous intéresse est la méthode Add.

Pour interroger ce webservice, nous utilisons Invoke-WebRequest de powershell.

 

cmdlet Invoke-WebRequest (iwr)

La commande get-help iwr affiche ceci:

NOM

Invoke-WebRequest

RÉSUMÉ

   Gets content from a web page on the Internet.

SYNTAXE

   Invoke-WebRequest [-Uri] <Uri> [-Body <Object>] [-Certificate <X509Certificate>] [-CertificateThumbprint <String>] [-ContentType <String>] [-Credential <PSCredential>]

   [-DisableKeepAlive] [-Headers <IDictionary>] [-InFile <String>] [-MaximumRedirection <Int32>] [-Method <WebRequestMethod> {Default | Get | Head | Post | Put | Delete |

   Trace | Options | Merge | Patch}] [-OutFile <String>] [-PassThru] [-Proxy <Uri>] [-ProxyCredential <PSCredential>] [-ProxyUseDefaultCredentials] [-SessionVariable

   <String>] [-TimeoutSec <Int32>] [-TransferEncoding <String> {chunked | compress | deflate | gzip | identity}] [-UseBasicParsing] [-UseDefaultCredentials] [-UserAgent

   <String>] [-WebSession <WebRequestSession>] [<CommonParameters>]

........

Whaoooo!!!!

 

Pour notre démo pratique, nous utilisons cette forme:

 

DSC – Desired State Configuration

Vous cherchez un moyen d’automatiser vos installations d’applications ou projets ? Vous en avez marre de répéter 50 fois les mêmes actions, et vous commencez à avoir des crampes aux doigts à force de configurer vos services applicatifs à la main ? DSC (Desired State Configuration) est fait pour vous ! Et cerise sur le gâteau, c’est du PowerShell !

Selon la Bible technet, DSC est « une plateforme de gestion en PowerShell ». « Il permet le déploiement et la gestion des données de configuration pour les services et l’environnement sur lequel ces services doivent s’exécuter. ».

DSC dispose de deux modes de fonctionnement : Push et Pull. Le premier consiste à « pousser » ponctuellement une configuration sur un ou plusieurs serveurs. Le Pull repose sur un service web qui va être consommé par des machines afin de s’assurer qu’elles sont dans l’état de configuration attendu, et appliquer cette configuration le cas échéant.