Configuration du paiement sécurisé Ogone (Partie 1)

ingenico

paiements-ogone
Ogone est un opérateur de services de paiement en ligne, il propose aux sites e-commerce une solution de paiement virtuel qui sert de passerelle entre leur boutique en ligne et leur banque.

Depuis Janvier 2013, La société belge Ogone a été rachetée par le leader mondial des solutions de paiements Ingenico Group (ePayments et services).

Dans cet article, je vais vous expliquer comment implémenter le paiement avec ASP .NET C# dans  la page du panier d'un site e-Commerce.

Parcourir l'article

Ionic, un framework à suivre

ionic

Comme je vous l'avais annoncé dans l'article présentant le DevFest Nantes 2015, j'ai eu l'occasion d'assister, en autre, à la conférence Ionic un framework fun et productif. Cette conférence m'ayant particulièrement interpellée, la mobilité étant au cœur de nos métiers, j'ai décidé d'approfondir le sujet. En effet créer une application mobile en moins de 10mn, temps d'installation compris, cela peut faire rêver plus d'un développeur , je vais donc vous présenter dans cet article ce framework. 

DevFest Nantes 2015 !

gdg-devfest     

Le 6 novembre 2015 se déroulait la 4ème édition du DevFest à Nantes. Netapsys était de la partie bien sûr, en tant que partenaire de l’événement et spectateur attentif !

Retour sur cette journée 2.0  ! Ou le plus grand rassemblement de développeurs français autour des technologies Google. Avec plus de 600 participants de tout horizon, 28 conférences de pure technologie et plus de 30 speakers de France et d'ailleurs, 4 thèmes était abordés pour cette édition :

Mobile et Objets connectés, Web, Cloud & BigData et Découverte.

La vérité sur les attaques « internet » récentes

Passée l’effervescence des semaines passées suite notamment à l’attaque sur TV5, il nous a paru intéressant de faire un article sur « les attaques internet » et leur réalité effective. Faire la différence entre la menace réelle et la part de « fantasme » inhérente à ce genre d’attaques souvent relayée et amplifiée par des médias en mal de sensation.

Pour illustrer notre propos nous reviendrons aussi sur la série d’attaques subit par des sites internet français début janvier 2015.